Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 16:03
Sherlock Holmes - Détective Conseil

Ceux qui ont mon âge (n'insistez pas, vous n'en saurez rien !) et qui, comme moi, s'intéressaient déjà au monde du jeu, se souviennent peut-être d'une intrigante boîte couleur jaune pâle sur laquelle se détachait, en ombre chinoise, la silhouette d'un visage bien connu surmonté d'une casquette elle aussi bien connue : celle de Sherlock Holmes. Le jeu s'appelait Détective Conseil, datait de 1981, et il a pendant longtemps alimenté mes rêveries de joueur.

Puis de l'eau a coulé sous les pions (ah ah) et nous voici 30 ans après à découvrir une belle boîte en couleurs reprenant à peu de choses près le même nom : Sherlock Holmes - Détective Conseil.

Devenu adulte - ou presque - et responsable d'une association de jeux, je pouvais enfin me permettre de franchir le pas en me portant acquéreur de ce bel et lourd objet.

Quel festival de livrets, carte et annuaire ! Et des journaux ! Et un livre de règles ! Et... euh... et c'est déjà pas mal.

De quoi satisfaire envie et curiosité, et surtout de quoi regretter de ne pas avoir eu le jeu plus tôt.

L'histoire est simple : trop occupé pour traiter toutes les affaires qui se présentent à lui (en fait, c'est faux, il les résout aussi, en même temps et même mieux que nous, histoire de nous rappeler qu'il est le meilleur et que le mot "modestie" ne fait définitivement pas partie de son vocabulaire), Sherlock Holmes confie à Wiggins, un de ses enfants-informateurs devenu grand, et à ses acolytes (les joueurs) la résolution d'une affaire.

Quelques lignes écrites dans la plus pure tradition doylienne nous donnent les principales informations à savoir (la plupart du temps un lieu, une date, et le nom d'un mort), puis à nous de jouer !

Avec à notre disposition un plan et un annuaire de Londres, le journal du jour, et un livret d'enquête, nous devons démêler l'écheveau en suivant le moins de pistes possibles.

Qu'est-ce qu'une piste ?

Un paragraphe dont la cotation renvoie à un des cinq quartiers de Londres retenus (NO - CO - CE - SO - SE) et un numéro (d'habitation).

Chaque lieu, chaque personnage en rapport avec l'affaire se voit gratifier d'une piste/un paragraphe et, au fil des interrogatoires et des découvertes, les enquêteurs en herbe doivent pouvoir comprendre qui, comment et pourquoi.

Le tout en se tenant à l'écart des innombrables fausses pistes qui émaillent chaque enquête, sinon ça ne serait pas drôle.

Cerise sur le gâteau énigmatique, il peut y avoir des indices dans plusieurs journaux différents : plus l'enquête choisie a lieu tard dans le temps (oui, il y a une chronologie précise et importante) plus nombreux sont les journaux dans lesquels vous pouvez vous plonger à la recherche de la moindre information.

En somme, Sherlock Holmes - Détective Conseil pourrait presque s'apparenter à un livre dont vous êtes le héros dont aucune issue n'est laissée au hasard et dont la prose rappelle davantage la littérature.

Des faits, des noms, des indices, parfois des énigmes en chair et en os (sous forme de codes à... décoder, par exemple), le tout parfaitement écrit et très prenant.

Quand l'équipe pense avoir découvert les tenants et les aboutissants, ne lui reste plus qu'à se confronter aux questions principales et secondaires posées en fin de livret d'enquête. Moins de pistes ont été suivies, meilleur le score pourra être.

Ne reste qu'à le comparer à l'immuable et arrogant "100" dont Holmes se gratifie à chaque fois.

Quel homme !

La boîte de base propose 10 enquêtes, des extensions officielles en proposent au moins 8 autres, le tout promet donc quelques belles heures de jeux en perspective.

Sherlock Holmes - Détective Conseil plaît même aux non-joueurs, et il ravira les lecteurs de polars ou les amateurs de certaines séries TV.

Elémentaire, non ?

Champi ludi.

Sherlock Holmes - Détective Conseil
Partager cet article
Repost0

commentaires