Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 07:51

(Désolé pour cette étrange mise en page avec image centrale mais OverBlog n'en fait qu'à sa tête. Passons...)

Au commencement étaient les ténèbres. Des corps étendus au sol, des menaces rampantes et, au loin, une lumière aveuglante. Quel sombre ennemi a tendu un tel piège à Hannah la magicienne et à ses trois acolytes ?

"Dois... m'extirper... des ténèbres...

_ Sévère, la cuite que tu as prise hier soir."

Lecteur qui entre ici, abandonne tout sérieux et tout premier degré ! Car le donjon que Kurtis J. WIEBE et Roc UPCHURCH nous proposent d'arpenter est avant tout un bon moyen d'exploiter les poncifs du genre pour en tirer l'humoristique moelle.

Nos quatre héroïnes (Hannah, donc, qui manie les arts magiques les plus sombres, Betty, l'agile et gloutonne gnome, Violet, la guerrière naine - sans barbe - et Dee l'envoyée des dieux) constituent en effet une équipe d'aventurières au sens le plus classique du terme pour toute personne un tant soit peu familière avec les univers du jeu de rôles (que ce soit sur table, au format numérique ou en grandeur nature) : un guerrier, un voleur, un magicien, un prêtre (enfin, passez le tout au féminin, hein ?), tout pour réussir à surmonter tous les dangers.

Les pires obstacles que notre féminin quatuor doit affronter sont avant tout la rancoeur de leurs contemporains, passablement agacés par leurs exactions alcoolisées entre deux missions : bagarres de tavernes, vitrines éventrées et autres dommages collatéraux surviennent à chacun de leur retour au foyer, dans l'habituellement tranquille ville de Palissade.

Qu'à cela ne tienne, le dirigeant se montre magnanime : "Le maire Kane concèdera à annuler vos peines de donjons si vous acceptez l'une de ces quêtes." Après le début dans une taverne, voici donc la présentation de la quête. Classique. Si ce n'est qu'ici il n'est pas question de refuser et que, de plus, cinq équipes d'aventuriers se retrouvent au charbon. Cinq équipes qui donnent aux auteurs une nouvelle occasion de se moquer des clichés : Les Abricots (aux couleurs sans équivoque), la Confrérie du Catogan (aux coiffures sans équivoque !) ou les Ténèbres Obsidiennes (à la noirceur sans... bon, vous avez compris) vont tour à tour aller s'acquitter de missions en apparence anodines derrières lesquelles se cache un terrible et tentaculaire complot...

Mêlant action et humour, Rat Queens (du nom de notre fière équipe d'héroïnes) détourne les canons du genre "jeuderôlistisque" autant pour amuser, force clins d'oeil à l'appui, les amateurs, que pour séduire les curieux attirés par le médiéval-fantastique.

Les auteurs en profitent, entre deux bastons, pour se pencher sur l'histoire de chacune des quatre protagonistes, leur conférant ainsi un peu de profondeur et questionnant certains travers du genre, notamment son machisme (en perte de vitesse ces dernières années, encore que) et son manichéisme (les questionnements religieux de Dee, indépendamment de la "plus-value tentaculaire" qu'ils apportent, sont intéressants).

Rat Queens ne révolutionnera ni le monde ni le genre mais offre des histoires à rebondissements autour d'héroïnes attachantes dont on peut découvrir les fiches de personnages en début de tome 2. Une bonne manière, qui sait, de s'intéresser un peu plus aux jeux de rôles et, pourquoi pas, de tenter cette aventure ludique encore méconnue de beaucoup.

Champimages à lire entre deux donjons.

Rat Queens T1&2
Rat Queens T1&2
Partager cet article
Repost0

commentaires