Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 14:03

"Grand voyant Yoruba

Prof .Fall

Père du secret - Devin initié aux mystères d'Ifa

Met fin à tous vos problèmes, quelque soit la difficulté, de loin ou de près. Conseil, réconfort, chance et bonheur. 32 ans d'expérience."

Voilà de quoi Michel aurait grand besoin, alors que sa vie part en lambeaux : de conseil (pour tenter de retrouver son chemin, un simple chemin, même !), réconfort (tellement le monde le malmène !), chance (lui qui a plutôt tendance à être au mauvais endroit, au mauvais moment...) et bonheur (lui qui en administre par feuilles de soin interposées en enregistrant les dossiers à la Sécu).

Pour l'heure, en lieu et place de tout cela, Michel n'a doit qu'à des barres d'immeubles, un sous-bois boueux entre deux fleuves, un kebab avec son collègue Roger qui aime tant le football et des phobies.

Terribles, elles le rongent, l'obsèdent, altèrent son regard sur le monde.

"512 fenêtres. Un simple nombre peut parfois faire perdre la tête à celui qui le ressasse tous les jours. Plantés au coeur de la ville, deux immenses barres d'immeubles barrent l'horizon sur treize étages. Tous ces blocs... Toutes ces lignes... Tout converge en un seul point de fuite...

... la chute."

 

Il passe, il repasse, il ressasse, et le monde lui semble soudain plus sombre, englué dans des trafics d'armes, de diamants, de femmes, entre l'Europe et l'Afrique. Sans doute le fruit de ses hallucinations, de ses phobies.

Les bruits, les odeurs, les sensations s'amplifient. Tout semble tellement exagéré, déformé. Même les images du journal télévisé ne peuvent être vraies. Trop crues, horribles, inhumaines.

 

Comment survivre à cela quand la réalité elle-même fait écho à vos hallucinations ? Quand la chute attendue se produit, quand le terrain vague cache bien les secrets entrevus, quand les filles attendant le long des vans de long des routes vous attendent vous, comme vous vous y attendiez ?

Par la médecine ? "Vos difficultés psychologiques doivent être liées à des pensées ou des comportements inadéquats à votre environnement. Je vais donc analyser tous ces paramètres et tâcher de les remplacer par d'autres, plus adaptés à notre société."

Par la magie ? "Eji ogbe mo ko ki o to, oyeku meji mo ko ki o to..."

A moins qu'il ne soit déjà trop tard...

 

Quelle histoire terriblement noire Tristan PERRETON a composée ! Histoire de chute, de spirale, d'enfer sur Terre, Prof. Fall concentre ce que l'Europe occidentale a de plus anxiogène, pathogène, malsain et tentaculaire : les réseaux, l'oppression, la routine, l'asservissement sous toutes ses formes, l'enfermement, la chute, la chute, la chute...

Pour faire écho aux cris de ce monde qui n'en finit pas d'agoniser - et qui s'incarne dans ce pauvre Michel en déliquescence - Ivan BRUN a trempé sa plume dans un noir et un brun qui n'offrent guère d'alternative à l'asphyxie.

De l'espoir ? Dans une autre vie, sans doute.

Des nuances ? Dans les taches les plus sombres. Les plus forts en haut, les plus faibles au fond du trou, creusant de leur doigts blessés aux ongles arrachés des fosses aussi insondables que leurs regards morts.

Un méchant est mort, pourtant ! _ Tu parles. Sommet de l'iceberg, goutte d'eau, pseudo justice dérisoire.

 

Prof. Fall nous entraîne par ses mots, son rythme, son dessin, son histoire, sa construction, au coeur de la nuit qui couve au creux de la civilisation.

Bienvenue en enfer.

Prof. Fall*
Prof. Fall*
Partager cet article
Repost0

commentaires