Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 16:31
undefined... elle a rencontré Buffalo Bill.

"Lundi 14 septembre 1970. C'est le premier jour à l'école des grands."

Ainsi commence une tranche de la vie de Jean, entre l'école, son frère Paul, son père, Yvette, la gouvernante, ses grands-parents maternels, et Michèle, la voisine de derrière la haie.

Quant à la mère de Jean ... Elle est en voyage.
Il a hâte de savoir écrire, pour pouvoir lui envoyer de belles lettres.

Alors, en attendant... Michèle, un jour, en secret, lui montre une carte postale que Jean a reçue de sa mère.

"Cher Jean. Tout va bien. Aujourd'hui je suis en Espagne."

Ainsi commence pour Jean un voyage autour du monde par cartes postales interposées, sur les traces de cette mère absente depuis si longtemps.

Conte de l'enfance, de l'attente, des illusions, Ma maman ... est un cadeau doux-amer que la plume de Jean REGNAUD et le crayon d'Emile BRAVO nous livrent avec sensibilité.

Entre sautes d'humeur et pleurs, chagrins d'école et père irritable, Jean passe peu à peu du monde de l'enfance ... à celui de l'enfance consciente.

Et, le temps d'une saison, voyage bien plus loin que vers l'Amérique.

Champilétaitunefois

undefined




Partager cet article
Repost0

commentaires