Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 21:57
"J'veux du cuir..." pourrait fredonner le joueur qui voit se dérouler sous ses yeux le tapis de jeu... tout en cuir de Mana.
Les pions eux aussi sont en cuir donc, si le coeur vous en dit, il vous suffit de retailler un vieux blouson pour réaliser votre propre exemplaire du jeu.

Donc, voici Mana.
Chaque joueur dispose de cinq samouraï (les petits cônes) et de leur daymio (le grand cône).
Les pions sont posés sur des dessins où se croisent 1x1, 2x2 ou 3x3 traits. Enfin, un pistil séché de "gros coquelicot", il me semble, sert de marqueur. Je laisse à l'auteur du jeu la responsabilité du choix d'un tel élément. Vive la nature.

Objectif : prendre le daymio adverse. On prend une pièce en s'arrêtant dessus.

Moyens : un pion se déplace orthogonalement d'un nombre de cases correspondant au dessin sur lequel il se trouve : 1x1 = 1 case, 2x2 = 2 cases... Attention : on ne peut déplacer un pion que s'il occupe un dessin identique à celui sur lequel l'adversaire vient de poser un pion. Donc, on peut conditionner les déplacements de l'adversaire.

Mais : si je déplace un pion sur une case 1x1 traits, et que mon adversaire n'a aucun pion sur un tel motif, il peut soit déplacer n'importe quel autre pion (argh !) soit remettre en jeu un de ses pions pris (re-argh).

Donc il faut réfléchir à chaque déplacement.

Aucune place pour le hasard, parties rapides, beau matériel (agréable à toucher en plus, ce qui ne gâche rien), et une fois roulé, le jeu ne prend vraiment pas de place. Que demander de plus ? Des crédits illimités pour pouvoir garnir ma collection de tous ces beaux jeux, sans doute...

Champi-ludi.
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
il est nul ce jeu !! j'arette pas de le dire !!... quoi??? Je dis ça parceque j'ai perdu contre le comte de champiniac?? ......Ah ouais, ça doit être ça, en fait, parceque juste avant nos parties, j'adorais ce jeu !
Répondre
C
Bon, la prochaine fois, je te laisse gagner, pour que tu te réconcilies avec !Toutefois, si ma mémoire est bonne, tu as remporté l'une des parties, non ?