Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 22:16
Loin de la fournaise et des dunes, venez tâter de la pyramide grâce à Sâhârâ, petit jeu en bois de la belle collection de Gigamic.

La règle est simple : sur le plateau hexagonal se trouvent 12 pyramides (des tétraèdres, très exactement, pour les puristes). 6 noirs et 6 blancs.

A tour de rôle, un joueur déplace une de ses pyramdes en la faisant basculer sur une de ses trois arêtes de base.
Si la pyramide tombe sur une case blanche, elle s'y arrête.
Si elle tombe sur une case noire, elle peut faire un déplacement de plus - sans revenir à sa position de départ.
Bref, une fois sur deux, une pyramide peut enchaîner deux déplacements.

Objectif : "enpyramider" une pyramide adverse, l'empêcher de se déplacer en fait, en plaçant trois pyramides autour d'elle.
Attention, on peut se faire empyramider par ses propres pyramides (argh !) ou tout simplement par deux pyramides adverses si on traîne trop longtemps dans un des six coins.
Vigilance, vigilance...

Voilà. Rien de plus compliqué. D'aucuns pensent qu'il faut avoir un esprit fonctionnant en base 3 pour vite saisir les mécanismes.
Peut-être.
Toujours est-il que forme des pièces, des cases et du plateau amène à réfléchir différemment.
Et le fait que personne ne perde de pièce en cours de partie permet de conserver l'équilibre du début à la fin.

Bref, une fois encore, Gigamic nous montre qu'ils sont très, très doués pour faire de bons jeux.




Champiludi.
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
voilà longtemps que je n'avais pas "visité" ce blog dont certaines mauvaises langues se demandent où tu prends le temps pour le faire!!!<br /> en tout cas bravo pour tous les sujets et les recettes et les conseils littéraires ont mes préférences!<br /> A bientôt, pour un co-voiturage matinal!<br />  <br /> natrig
Répondre
C
Désolé pour la petite baisse de régime cette semaine, d'ailleurs, comme quoi le temps me fait parfois défaut...Merci pour les encouragements, et à bientôt !
B
le trinaire !! c'est ça qui fait que ce jeu est nul !! nul !! extra nul !!
Répondre
C
Mais non, dis pas ça ! Tu as gagné la première partie !! Promis, la prochaine fois, je t'en laisse même gagner une deuxième...Gniark gniark