Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 18:20

le-canard-enchaine.jpg

 

Cette semaine, au Salon de l'agriculture, Sarkozy est allé serrer les pognes avec d'autant plus d'entrain que les 3 millions de ruraux l'ont plutôt à la bonne. Rappelez-vous, en janvier, notre président leur avait réchauffé le coeur en s'énervant contre les règles environnementales trop "tatillonnes", qu'il avait promis de lever. Toutes ces contraintes qui empêchent de polluer en rond à coups de pesticides et d'engrais chimiques ou de faire pousser comme des champignons des porcheries industrielles et des poulaillers géants. La veille de l'inauguration du Salon, il en a resservi une louche : "Il y a trop de suspicion à l'endroit des agriculteurs. Ce qui pose problème, ce sont les contrôles tatillons sur des textes parfois difficiles voire impossibles à appliquer et pouvant donner lieu à interprétation." Mais Sarko fait mieux : il a fait une croix sur la ministre de l'Ecologie. Le 23 février, Nathalie Kosciusko-Morizet, NKM pour les intimes, a abandonné son poste - sans être remplacée - pour devenir porte-parole du candidat-président. La France va donc vivre pendant deux mois sans ministre de l'Ecologie. Et vive le Grenelle !


Voilà qui tombe bien, au moment où la France ferraille avec Bruxelles pour continuer d'interdire la culture du maïs transgénique MON 810. Et au moment où l'Europe vient d'ouvrir une procédure d'infraction contre nous pour non-respect de la directive "nitrates", plus précisément à cause de notre manque de zèle à lutter contre la prolifération des algues vertes en Bretagne, essentiellement provoquée par les pollutions agricoles.


Et, pendant ce temps-là, le Grenelle de l'environnement se dégonfle façon baudruche. A commencer par la marche arrière sur la promesse de réduire de 50% l'utilisation des pesticides les plus dangereux dans les dix ans à venir. En octobre 2011, notre ministre de l'Agriculture, Bruno le Maire, annonçait la couleur : "Nous devons adapter un certain nombre d'objectifs qui ne sont pas atteignables..."


Au Salon de l'agriculture, il y a deux ans, Sarkozy avait annoncé son programme en matière d'écologie : "L'environnement, ça commence à bien faire." Enfin une promesse tenue !

 

Le Canard Enchaîné, 29 février 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires