Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 16:16

Calvin and Hobbes - CouvertureS'attaquer à un monument n'est pas chose facile (n'est pas taliban qui veut, et c'est tant mieux), mais il faut parfois se rendre à l'évidence : certains monuments sont incontournables.

Surtout quand le thème du mois, pour K-BD, est "le strip".

Il est d'ailleurs intéressant de constater que ce genre a permis la naissance de quelques uns des plus grands et beaux monuments de la BD : Peanuts, de Charles M. SCHULZ, Mafalda, de QUINO, et donc...  Calvin & Hobbes, de Bill WATTERSON (je serais tenté d'ajouter Le Chat de Philippe GELUCK à cette prestigieuse liste, mais pas sûr que son humoristique félin connaisse le même succès international que les petites têtes blondes ou brunes pré-citées. Bon, allez, on pourrait rajouter Garfield, de Jim DAVIS, mais alors je ne pourrais plus faire mon parallèle entre les trois autres séries. Damned !).

 

De même que Mafalda n'a occupé que dix ans de la vie de son auteur, Calvin & Hobbes n'ont pas duré plus sous le pinceau de Bill WATTERSON. Mais la pratique du strip quotidien - rehaussé de pleines pages en couleur s'il vous plaît pour les éditions du dimanche, et ce n'est pas le Little Nemo in Slumberland de Winsor McCAY qui s'en plaindra - est un exercice épuisant, et permet en peu de temps (si, si, reconnaissez que dix ans, sur l'ensemble d'une carrière, c'est court !) de produire énormément.

Le risque de cette création à marche forcée est d'ailleurs la répétition, la lassitude, le faux-pas... que QUINO et WATTERSON ont su éviter en mettant fin, un beau jour, à leur belle aventure. Dans les deux cas, les fans ont regretté, les éditeurs ont froncé les sourcils, mais peut-être était-ce le mieux pour les personnages et la qualité des histoires - et la santé des auteurs, soit dit en passant !

 

Bon, comment distinguer le Calvin du Hobbes ?

Tous deux portent rayures et couleurs chaudes.

Tous deux ont beaucoup d'imagination et d'humour (surtout quand il peut s'exprimer au détriment des autres).

Tous deux adorent la neige, les bombes à eau, la farniente, et se bagarrer, de préférence dans la boue ou dans les flaques, mais toujours sans méchanceté.

Et aucun des deux ne peut se passer de l'autre.

 

Bon, le petit blond, c'est Calvin. Le grand poilu, c'est Hobbes. Le reste de leur univers se limite aux parents, à Suzy, à la maîtresse, aux dinosaures et aux extra-terrestres. Rien que ça. Sans parler des machines à voyager dans le temps ou à créer des clones. Entre autres.

 

Ah, peut-être faudrait-il préciser que Hobbes est, au dépat, un simple tigre en peluche, mais a-t-on déjà vu quoi que ce soit rester simple plus de cinq secondes entre les mains de Calvin ? C'est là une de ses grandes forces : son imagination sans limites, et les effets qu'elle peut avoir sur la réalité. Le tigre en peluche se retrouve doté de mouvement, de parole et d'humour, des monstres se cachent dans les moindres recoins de la maison, surtout sous le lit et dans l'assiette, et parents et institutrice révèlent souvent leur véritable apparence de terribles sauriens...

 

Quand l'imagination se sent seule, elle laisse un peu de place à la poésie ou à une certaine forme de philosophie, toujours avec humour, souvent à avec tendresse, toujours avec justesse, le strip imposant l'efficacité.

 

Fin observateur du quotidien, Bill WATTERSON met en scène ces mille et unes scènes de la vie de tous les jours que nous avons forcément vécues, d'une manière ou d'une autre, enfant ou parent.

Il est également un excellent dessinateur, qui sait donner au visage surdimensionné de son héros une très large gamme d'expressions, tandis qu'il anime les corps avec souplesse, dynamisme, brio. Les deux simples points noirs des yeux valent tous les yeux hypertrophiés des manga, et la bouche en triangle indique une béatitude que lui seul sait rendre.

 

Vous l'aurez compris : qu'il soit à l'école, à la maison, ou dans un simple terrain vague, Calvin sait transcender le quotidien, et le faire partager à son tigre préféré et aux lecteurs.

Cette alliance de simplicité et de finesse a permis à la série de très rapidement connaître un succès national puis international (je vous laisse chercher tous seuls les chiffres, si ça vous intéresse. Ils sont édifiants, logique pour un monument !).

Notons que Bill WATTERSON a toujours cherché à contrôler les droits sur son oeuvre (qu'il a fini par récupérer après cinq ans de bataille juridique contre son éditieur, vivent les Etats-Unis !) et à limiter les produits dérivés, par respect pour ses personnages.

Rien que pour cela, il mériterait une statue dans chaque bibliothèque !

 

Ne croyez pas que Calvin & Hobbes ne s'adresse qu'aux enfants. Bien au contraire ! La série permet aux plus jeunes de développer humour, finesse et poésie, et aux plus âgés de ne pas s'encroûter dans leur peau d'adulte.

Indispensable à tous les âges, donc !

 

Champimages qui remuent.

 

(Pour le thème du mois de K-BD, n'oubliez pas d'aller prendre l'air par ici aussi !)

 

Calvin and Hobbes - Extrait 2

 

Calvin and Hobbes - Extrait 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

so 03/01/2012 19:57


Ce commentaire ne sert à rien, mais j'adooooooore Calvin et Hobbes!

Champi 05/01/2012 00:27



Mais si, ce commentaire sert à dire combien tu adooooooooores cette série ! :)