Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 17:18

Académie françaiseComme le disait Pierre DESPROGES : "c'est là qu'à des croûtes, et c'est là qu'à des mies".

 

Sise au bout du Pont des Arts, la noble et richelieusienne (sic) institution n'en finit pas de mettre à jour son dictionnaire, qui gagne et perd chaque année des mots par milliers.

 

Si l'on ne peut que se réjouir de l'accroissement lexical, on doit en revanche, je crois, verser une larme sur ces mots que l' Académie française elle-même (qui, pour les besoins de l'internet, perd son accent et sa cédille dans son adresse url, ça a dû en faire blêmir plus d'un !) finit par écarter de son dictionnaire.

Une hécatombe. Des lettres et des syllabes éparpillées partout, errant hagardes à la recherche d'une phrase, d'un discours, d'un livre d'accueil.

 

Je vous demande donc de bien vouloir faire un geste pour tous ces mots qui tombent dans l'oubli, et d'aller de temps en temps, dans la rubrique Actualités du site, chercher le très discret "mots supprimés" pour donner un dernier souffle à ces briques dont furent façonnés les monuments littéraires des siècles derniers (ouf !).

Ne laissons pas l'avénage tomber dans l'oubli !

Sauvons le crapoussin !

Retrouvons le goût de la mouille-bouche !

 

Faut-il être sans coeur pour laisser dépérir d'aussi jolis mots !

Même s'il faut bien reconnaître qu'on aurait aujourd'hui bien du mal à les inviter au coin d'une conversation...

 

Champimots qui prennent le bateau...


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires