Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 08:04

Ida T1 - CouvertureComment peut-on passer, en quelques mois, du confort douillet d'un épais lit molletonné au fin fond du canton de Bâle, en Suisse, à l'inconfort sauvage d'un épais baobab rugueux au fin fond du Sénégal ?

 

"A quoi tient le destin ? Souvent à pas grand chose."

 

A la lanière d'une crinoline, dans le second cas.

A un voyage au bord de la mer, dans le premier.

 

Ida, fille de très bonne famille suisse, véritable santé fragile ou totale hypocondriaque, se voit contrainte, prescription médicale à l'appui, d'aller passer quelques temps en France, au bord de la mer, à Marseille.

Contre toute attente, et malgré une population locale étrange ("Les Français sont si bizarres. Ils sentent fortement l'ail et sont un peu voleurs, mais je les trouve très distrayants."), le pays littoral éveille les sens et l'intérêt de la voyageuse. Si elle ne perd rien de son irrascible caractère, elle se remet sur pieds, et décide de franchir la Méditerranée. Lumière, grands espaces, odeurs, ont réveillé de lointains souvenirs gravés en elle par l'Exposition Universelle de 1867, "l'unique voyage que j'ai fait avant celui-ci".

 

Entre rêves d'enfant et goût pour l'aventure, la jeune femme, curieuse et lettrée, décide de s'attaquer à la découverte du continent africain. Après une escale à Tanger - où la rejoint une compagne de voyage imprévue - cap sur Saint Louis du Sénégal, point d'entrée pour l'Afrique sauvage et profonde, parfaite pour satisfaire le soudain appétit d'Ida et lui permettre de rédiger une sorte de guide de voyage.

 

Peut-on toutefois s'improviser aventurière lorsqu'on n'a presque jamais quitté sa chambre et, plus que l'Europe, la Suisse ? La volonté et un caractère persévérant (ou de cochon, au choix !), sont-ils suffisants pour faire face aux réels dangers de la brousse et de la jungle, aux craintes légitimes des porteurs, et aux clichés colonialistes véhiculés par les administrateurs européens croisés sur la route ? Sans compter que, comme son nom l'indique, Ida est une femme, dont la place, en cette deuxième moitié de XIX°siècle, n'est certainement pas sur les routes.

 

 Chloé CRUCHAUDET ne se contente donc pas de simplement mettre en scène une aventure humaine au coeur de l'Afrique : elle mélange contexte social, politique et "exotique" pour donner à son récit richesse et profondeur.

 

La jungle de papier qu'Ida connaît par ses études est bel et bien dangereuse : animaux de toutes tailles, marais, flore... sont autant d'obstacles au voyage, surtout en robe longue et bottines.

 

Guides et porteurs, traités en sous-hommes, ne sont pas tant des fainéants, comme les décrivent les colons, que des individus au fait des us et coutumes locaux, enclins à la prudence plus qu'à peur.

 

Quant aux colons, fidèles à eux-mêmes, ils se posent et s'imposent en "race supérieure", alors qu'ils ne font que vivre les hauts et les bas de leurs complexes sociaux.

"Vous voyez le petit homme, là-bas ? C'est mon mari. Regardez-le faire son malin... Avant c'était un insignifiant gratte-papier à Maubeuge. A Thiès, c'est un dieu."

Outre leur complexe "civilisationnel", ces colons véhiculent les clichés sexistes de leur temps... Clichés que l'auteure met à mal à travers le portrait d'Ida et de son amie Fortunée qui, pétries d'autant de qualités que de défauts, se posent en héroïnes fières de leur indépendance et de leurs choix.

 

Saupoudrez le tout d'humour (Ida, qui par nature prend tout de haut, se retrouve prise de haut par la nature) et de poésie ("Quelques bouts de verre et de la peinture spéciale..."), ajoutez-y quelques rencontres d'exception (avec notamment, en point de mire, la mythique expédition de Pierre Savorgnan de Brazza) et vous aurez un aperçu de tous les éléments que Chloé CRUCHAUDET a su marier pour composer son récit.

 

Le trait, tantôt détailé, tantôt libéré, soutenu par une superbe mise en couleur à l'aquarelle (le fond des cases est d'ailleurs rythmé par les fines stries de l'épais papier spécialement utilisé !), donne à Ida la vie et l'aspect "carnet de voyage" adéquats.

Les personnages, caricaturaux juste comme il faut, animent un théâtre social du meilleur effet, et les déformations graphiques accompagnant légendes, rêves et hallucinations créent une superbe et efficace dynamique.

 

En prenant le contre-pied de bons nombres de clichés, et en faisant de son héroïne une casse-pied attachante, l'auteure réussit le double exploit de nous présenter, sans angélisme ni parti-pris, le choc de deux mondes à l'époque des grandes aventures africaines, tout en jonglant avec le rêve et l'humour.

 

Une série belle et intelligente, retenue par notre collectif  K-BD pour son thème "Afrique et BD" à venir en novembre prochain.

Belle occasion de voyager par papier interposé.

 

Champimages haut en couleur.

 

Ida T1 - Extrait 1

 

Ida T1 - Extrait 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

so 09/10/2012 09:59


ouah, ça m'a donné drôlement envie! (euh par contre, fidèleS à eux-mêmes, non?)

Champi 09/10/2012 11:05



Un bouquin qui vaut le coup.


Et je pars à la chasse au S manquant tout de suite ! Merci !