Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:42

Indian BluesCela faisait un moment que je n'avais plus parlé roman.

Mieux vaut tard que jamais, et avec humour, poésie et exotisme, s'il vous plaît !

 

"On n'est pas vraiment indien tant qu'à un moment de sa vie on n'a pas regretté de l'être".

 

Elle a de quoi être triste et amère la vie des Amérindiens dans les réserves, de nos jours : chômage, alcool, méfiance facile, privations...

Voilà en tout cas le portrait que Sherman ALEXIE en brosse, donnant une très bonne raison à ses personnages d'être victimes de l'Indian Blues.

 

Tout semblait pourtant avoir bien commencé pour Thomas Build-the-Fire, Victor Joseph et Junior Polatkin quand le grand Robert Johnson lui-même arriva dans leur réserve des Spokanes et y laissa sa guitare maudite - ou enchantée, selon le point de vue - sur la route pour la cabane de Big Mama.

L'instrument eut vite fait de se trouver un nouveau propriétaire, de le rendre doué comme un dieu - ou presque - et de fédérer autour de lui un auteur-compositeur-interprète (Thomas, le conteur de la réserve, jamais en reste d'une bonne histoire, et toujours connecté au monde intemporel des esprits) et un batteur (Junior l'introverti).

Il n'en fallait pas plus pour former les Coyote Springs, premier groupe contemporains de natifs américains. Le succès leur souriait, des concerts et des concours se présentaient dans d'autres réserves, d'autres villes... Mais peut-s'absenter temporairement de chez soi sans conséquences ? Peut-on profiter du mystérieux pouvoir d'un instrument de musique sans contreparties ? Et la sagesse de Big Mama et des anciens sera-t-elle suffisante pour aider des Indiens cruellement marqués par l'Histoire et leurs histoires familiales ?

 

Avec tendresse, humour, et triste lucidité, Sherman ALEXIE raconte donc ce périple musical et civilisationnel (oups) au cours de chapitres rythmés par les paroles des chansons des Coyote Springs : la chanson d'amour du petit Indien, Père sans repère, Un petit monde... Autant d'odes au blues indien, au passé ressassé, au présent difficile, au futur incertain.

Il sait toutefois éviter le pathos - alors que le sujet aurait pu s'y prêter - grâce à des situations tantôt loufoques, tantôt fantastiques, et des dialogues souvent très drôles :

 

"Ce type est sale type, dit Chess. Et t'as vu comment il s'habille ? On dirait qu'il s'est battu avec les années 70 et qu'il a pris une trempe."

 

"Chess et Checkers, attablées dans la cuisine de Thomas, mâchonnaient leurs sandwiches "regrets", c'est-à-dire deux tranches de pain entre lesquelles on regrettait qu'il n'y eût rien."

 

Le chômage et l'alcoolisme, deux maux rampants et récurrents, rôdent dans les réserves et rongent les corps et les esprits, faisant éclater violence ou drames familiaux.

Restent les histoires, les chansons, les esprits nombreux et jamais loin qui soutiennent, à travers les âges, leurs enfants meurtris.

 

Ils en ont bien besoin.

 

Champindian book.

 


 


 


Partager cet article
Repost0

commentaires