Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 14:10

Kitaro le repoussant - CouvertureEtrange histoire que celle de Shigeru MIZUKI, un des vénérables pionniers du manga moderne encore en vie.

Né en 1922, il est dessinateur d'illustrations pour les kamishibai avant de partir à la guerre, en Nouvelle Guinée. Terrible plongée dans l'horreur, la maladie, la mort... à l'issue de laquelle il revient amputé d'un bras.

A jamais marqué par cette atrocité mondiale, il devient au fil des ans le maître de la représentation des yokai, créatures surnaturelles peuplant par milliers les contes et légendes japonais. Ni bons ni mauvais, ces êtres d'un autre âge, loin des considérations morales et manichéennes bassement humaines, tentent de survivre dans un monde qui oublie peu à peu son histoire et ses traditions.

Découvert par le grand public français en 2006 grâce à la traduction de Non Non Bâ, chez Cornélius - qui réalise autour du patrimoine manga un remarquable travail ! - il occupe depuis très régulièrement les étagères de nos libraires favoris.

 

Kitaro le repoussant fait partie des premiers titres réalisés par l'auteur à la fin des années 50. Dernier représentant de l'espèce des morts-vivants, ce jeune garçon au physique peu avenant et à la mèche énigmatique, flanqué de l'oeil anthropoïde de son doublement défunt père, parcourt le Japon pour régler les nombreux conflits qui éclatent entre le monde des vivants et celui des esprits.

 

Avec un trait naviguant entre la caricature - pour les personnages - et l'hyperréalisme - pour certains décors - MIZUKI Kitaro le repoussant - Extrait 1brosse des histoires "courtes" (une trentaine de pages seulement !) relativement peu effrayantes pour le public actuel, mais à la fois drôles par certains de leurs travers volontairement grotesques, intemporelles car jouant des peurs ancestrales des humains, et intéressantes par la découverte qu'elles nous offrent de ce bestiaire fantastique pour le moins surprenant.

 

En prime, ce premier tome s'ouvre par La Naissance de Kitaro, histoire courte réalisée en 1966 - les autres histoires de ce recueil datent de 1965 et 1966 - et La guerre des monstres, étonnante rencontre entre les yokai et certains monstres européens comme le Loup-Garou ou une Sorcière. Véritable choc des cultures (avec discrètes références au contexte historique japonais), et l'occasion pour le mangaka de rappeler son aversion pour la guerre (voir la case reproduite ci-dessous).

 

Suspendu entre deux mondes, Kitaro est le héros d'une série elle aussi suspendue entre deux eaux : bien que prépubliées dans la revue Garo, qui développa en son temps un manga adulte nimbé d'horreur plus ou moins réaliste, ces histoires pourrraient intéresser aujourd'hui un public jeune intrigué par la culture extrême-orientale, et prêt à s'ouvrir à un univers graphique loin des sentiers battus.

Une belle occasion de voyager dans l'espace et dans le temps, et de constater par la même occasion que certaines angoisses n'ont aucune frontière.

 

Champimages du bout du monde.

 

(Apprécions également le fait que l'éditeur ait choisi de ne traduire les onomatopées qu'en marge des cases, afin de ne pas briser l'unité graphique des images où les idéogrammes, nombreux à parcours les dessins, en sont de véritables extensions).

 

Kitaro le repoussant - Extrait 2

 

MIZUKI---Kitaro-T1---Guerre-Vietnam-copie-1.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires