Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 16:19

L Etrange affaire du chat de Madame Hudson"A dire vrai, monsieur, dit-il, ma spécialité consiste plutôt à étudier les violations des lois humaines que celles des lois de la physique. Et, heureusement pour mon métier, les lois humaines ne sont que trop souvent violées, à la différence de celles de la physique."

 

Génie bien connu des amateurs de littérature policière ou de salles obscures et musclées, Sherlock Holmes a toujours mis en avant la déduction et la raison face aux mystères mêmes les insondables.

Observation, psychologie et science encyclopédique ont toujours été à son service. Il était donc logique que, en homme de son temps, il s'intéresse aux progrès scientifiques.

Watson, homme de science avant tout, ne pouvait être en reste ; le compagnon et biographe emboite donc le pas à son mentor et ami sur la piste de nouveaux mystères, dont la résolution passe par une compréhension nouvelles des lois de la physique.

 

Douze affaires au total vont pousser Holmes dans certains de ses retranchements déductifs et la science de l'époque - souvenez-vous, nous ne sommes alors qu'à la fin du XIX°s - dans ses retranchements théoriques : que sont les ondes ? Les particules ? Et la lumière alors ? Et dans quelle mesure l'observateur n'influerait-il pas sur les phénomènes qu'il observe ?

 

Tout avait commencé presque compréhensiblement (des sphères, des planètes, COPERNIC et FOUCAULT en guest stars connues du commun des mortels) et voilà que la radioactivité, la relativité et la physique quantique finissent par s'inviter, après un petit détour du côté de l'exotique théorie du phlogistique.

 

Au final la lecture reste agréable, mais explications et démonstrations ne sont pas toujours très simples, et nous n'avons pas forcément sous la main la feuille et le crayon qui nous permettraient de noter certaines données et refaire certaines opérations pour mieux les comprendre.

Bien sûr, les savants qui oeuvrent au côté d'Holmes et de Watson - en l'occurence les professeurs Summerlee et Challenger - ne sont pas avares en répétitions et en schémas explicatifs, mais il est parfois difficile de les suivre. Logique, car ce sont de brillants esprits, plus portés sur leurs disciplines que sur la vulgarisation.

 

Colin BRUCE, qui s'en est attribué la lourde tâche, s'en acquitte honorablement, même s'il sollicite notre attention et notre matière grise deux fois plus que la plupart des autres romanciers du genre. Ce dont on peut difficilement lui en vouloir.

 

Toute ressemblance entre L'Etrange affaire du chat de Madame Hudson et celle d'un autre célèbre chat du monde de la physique n'est bien sûr par fortuite, et la théorie des mondes parallèles qui ne manque pas de s'inviter explique peut-être également l'éternelle jeunesse et l'éternelle actualité du célèbre détective, qui a su traverser les âges et les modes sans prendre une ride - au contraire, même.

 

Champittéraire

 


Partager cet article
Repost0

commentaires