Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 19:38

La Brigade Chimérique 5 - Couverture(Si vous avez manqué le début : 1 - 2 - 3 - 4)

 

La fin est proche... Les pions qui se sont mis patiemment en place commencent enfin à jouer leur rôle, mettant en branle de terribles engrenages prêts à broyer l'Europe, coincée entre le Dr Mabuse et Nous Autres.

 

Les héros du passé seront-ils à la hauteur ? Seront-ils suffisants ?

 

Les forces de l'ombre s'activent : le Club de l'Hypermonde, Palmyre la sorcière visionnaire, George Spad qui retrouve la mémoire - et nous découvrir ce qu'est devenue l'Espagne sous la botte de la Phalange...

 

Le Nyctalope sort de l'ombre, et s'en prend à l'Institut Curie. Quelle relation trouble Léo St Clair entretenait-il avec Marie ?

 

Quant à la Brigade Chimérique, il ne lui reste plus qu'à faire front. Sur le terrain. Enfin. Griffes, chevelure, lame et os blanchis au vent.

 

La fin est proche, et particulièrement incertaine...

 

Tout s'accélère dans cet avant-dernier tome. Presque un peu trop. Mais les événements sont d'une telle envergure ! Et pourtant, Serge LEHMAN et Fabrice COLIN trouvent toujours un peu de temps à consacrer à leur improbable couple de héros.

Les groupes se multiplient, les hasards se révèlent calculs, et toutes les forces se mettent en place pour le dernier acte.

 

Etrange sentiment de familiarité qui se dégage de tous ces noms : en quelques courts - trop courts ! - tomes, ils sont devenus indispensables, et tissent une toile de fond à laquelle on aurait envie de croire.

Le personnage du jeune fan qui apparaît dans les premières pages cristallise à lui seul l'engouement presque frénétique qui peut gagner les lecteurs de cette inattendue épopée... Et l'évocation des surréalistes en dit long sur une histoire qui échappe à bien des codes, une histoire... chimérique.

 

Le trait de GESS est toujours aussi efficace, quoique parfois un peu trop jeté, et les couleurs de Céline BESSONNEAU gagnent en intensité et en expressivité, même si tout le monde n'appréciera pas l'alternance entre aplats presque froids et effets spéciaux numériques.

 

Un récit toujours prenant, auquel on peut une fois encore reprocher sa trop grande brièveté... et ses couvertures cartonnées, alors que des couvertures souples auraient été une hommage supplémentaire à la littérature feuilletonniste, et un poids en moins pour nos portefeuilles.

 

Du grand art tout de même.

Du grand spectacle au petit format !

 

Champimages mouvementées.

 

La Brigade Chimérique 5 - Extrait

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David 13/10/2010 21:01



C'est possible... probable même.


Non, en fait c'est plutôt le style qui me laisse un peu. Bref, en gros je trouve le texte mal écrit.


Mais je vais essayer de remettre le nez dedans. Qui sais ?



David 13/10/2010 10:33



Ah, impossible de dépasser la page 10 du premier tome. Et ça ne m'arrive pas souvent :-)


Bon le dessin ne m'emballe pas mais je ne m'arrête pas à ça. J'ai surtout trouvé l'écriture pas terrible, terrible. Très (trop?) abscons en fait.



Champi 13/10/2010 19:22



Je pense que les auteurs brouillent volontairement les cartes et perdent un peu le lecteur au début, mais au fil des tomes, tout me semble fluide.


Ensuite, ça signifie peut-être tout simplement que j'ai l'esprit tordu !! :D



Mo' la fée 06/10/2010 18:24



le soucis, c'est que les références... je les ais pas Je suis pas trop comics à la base (même la Ligue des Gentleman
extraordinaires je n'ai pas encore réussi la lire en entier), par contre plus du coté historique et littéraire... mais je trouve qu'il y a tout de même un paquet de références ici qui donnent un
ensemble entêtant



Champi 07/10/2010 16:29



Je t'avoue que je ne connaissais pas non plus la plupart des personnages présentés - et il me semble qu'il s'agit bel et bien de héros de littérature populaire de l'époque - et je trouve que leur
foisonnement est plutôt grisant en fait.


Mais je conçois que ça ne plaise pas à toute le monde, l'univers narratif et graphique étant très particulier.


Attention, si tu parles de la Ligue, je vais faire tout une sortie sur Alan MOORE ! :D



Mo' la fée 06/10/2010 10:23



J'ai eu du mal à entrer dans ce récit. Ca n'a accroché qu'à partir du tome 3 pour moi, avec l'arrivée de Séverac. Je n'ai pas lu les deux dernières parutions. J'attends la publication du dernier
tome et je me refais tout ça d'une traite. Globalement, c'est vrai que le prix des tomes coute un bras comparé à l'intérêt que j'ai pour ce type de récits



Champi 06/10/2010 17:37



En fait, comme les tomes sont courts, et qu'il y a pas mal de mise en place, on peut trouver que ça traîne un peu, parfois.


Mais l'originalité du contexte, des personnages, le faisceau de références, sont, je trouve, très intéressants.


Vivement une intégrale ?