Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 13:39

La Nef des fous T1 - CouvertureAprès  Garulfo, revisitons grâce à K.BD une autre bande dessinée de ma presque jeunesse : La Nef des fous.

Mise à l'eau en 1993, cette nef avait tout pour surprendre : pages de garde aux longues et éclatantes rayures rouges et blanches, cocktails d'éléments issus des contes de fées, du jeu d'échec, du fantastique et de l'improbable, clins d'oeil plus ou moins appuyés à des morceaux de notre réalité à nous, et variété graphique laissant entrevoir l'extraordinaire mais trop rare talent de TURF.

 

Rien ne va plus à Eauxfolles : le Roi Clément XVII n'en finit pas de cauchermarder chaque nuit, hanté par son Grand Coordinateur bien peu affable. Arthur, le fou (du Roi, donc), apparaît et disparaît sans savoir pourquoi ni comment, et fricote avec des oiseaux qu'il offre à la belle Princesse Clorenthe. Baltimore et son Sergent, pétris d'un infaillible sens du devoir, enquêtent sur un trafic de coloquintes, un enlèvement, des rats, et une créature inconnue qui pourrait bien être un monstre (c'est dire !).

Et qui sont ces créatures métalliques que l'on aperçoit parfois au fond des bois ? Quelle est cette lumière rouge sang qui semble parfois sourdre du sous-sol et dans laquelle résonne une voix qu'on imagine caverneuse ? Pourquoi des geysers crèvent-ils la campagne sans crier garde ? Pourquoi les ministres du roi tentent-ils, en vain, de s'envoler des balcons du palais ?

 

Décidément, Eauxfolles porte bien son nom, en cette période troublée où rien ne va plus. Les certitudes vacillent, les sectes - au symbole presque pas mystérieux - s'activent, et le Roi, perdu dans une rêverie presque infinie, semble au centre d'un complexe écheveau de complots ...

 

TURF tisse son univers avec une véritable jouissance scénaristique et graphique, n'hésitant pas à inviter dans la même planche, voire la même case, des techniques différentes. Ainsi, le cerne noir sait s'effacer derrière l'aquarelle, les lavis des paysages, l'acrylique des dessins d'enfants qui illustrent les rêves, ou les rares et inattendus collages qui peuvent surgir à l'improviste.

 

Cet amalgame presque incohérent - mais le titre aurait dû nous mettre en garde ! - peut dérouter, d'autant que l'album pose plus de questions qu'il ne donne de clefs. Logique pour un premier tome. A l'apparente complexité de l'histoire répond un graphisme polymorphe qui, quand il se fait "conventionnel", déforme la réalité comme un miroir trop concave.

 

En somme, la Nef des fous vogue sur un mer bien étrange dont la surface est trompeuse. Le cinquième et dernier tome de la série, intitulé Puzzle, sonne comme un avertissement : rien n'est simple. Rien n'est évident. Rien n'est repère.

Une définition de la folie,en somme...

 

Champimages déformées

 

La Nef des fous T1 - Extrait

Partager cet article

Repost 0

commentaires