Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:20

Le jeu des nains - BoîteJe vous l'accorde : ces nains ressemblent surtout à des lutins. Mais ce sont les aléas de la traduction.

Enfin, nains ou lutins, qu'importe : ils portent de jolies tuniques et des grands chapeaux pointus, et font des cabrioles plutôt rigolotes.

 

Mais à quoi jouent-ils exactement ? A une sorte de cache-cache, mettant à l'épreuve notre sens de l'observation et notre rapidité.

Ils sont 56, dessinés sur des tuiles cartonnées épaisses et solides, répartis au centre de l'espace de jeu.Le jeu des nains - Intérieur


A tout de rôle, chaque joueur lance trois dés qui indiquent des couleurs : rouge, bleu, vert, jaune, rose, violet. Dès qu'une combinaison de trois couleurs apparaît, c'est à celui qui sera le plus rapide pour retrouver l'unique lutin porteur de ces trois couleurs.

 

Ca va vite, très vite, on s'arrache parfois les cheveux quand on ne trouve pas le nain qui convient alors qu'il était juste sous nos yeux...

 

Dès qu'un joueur trouve le bon nain, il le place devant lui, marque un point, et la partie continue, jusqu'à ce qu'une combinaison déjà sortie repointe le bout de son nez. On fait alors les comptes.

 

Petite variante : pour gagner, les joueurs fixent au préalable un nombre de nains à atteindre. Tant que ce nombre n'est pas atteint, on peut, si une combinaison déjà apparue ressort, essayer de piquer le nain correspondant à son propriétaire, à moins que celui-ci n'ait été assez rapide pour le protéger.

 

Des parties courtes et rythmées et, comme bien souvent avec ces jeux-là, les enfants sont souvent plus doués que les parents...

 

Champiludi

Partager cet article
Repost0

commentaires