Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 19:38

30 août 10 - Pilon St Clément 1Qui sait quel sacré poulet est venu mourir sur ce monticule dominant Cuers et les villes environnantes... Le "Pilon St Clément"... Un nom souvent croisé en prenant l'autoroute reliant Toulon à Nice, associé à la "Barre de Cuers", sur un de ces beaux panneaux bruns dont la DDE, ou ESCOTA, ou leur enfant caché, ont le secret.

 

Il était plus que temps d'y monter à l'assaut.

 

Tout commence au Col de la Bigue, ce presque infranchissable défilé - oui, j'exagère ! - quand la neige tombe - rarement - ou que les poids lourds et autres caravanes peinent à l'atteindre.

Rien de vraiment indiqué, à part un site de Paintball. Maigre indice.

Difficile, voire peine perdue, d'essayer de se garer par là. Venant de l'autoroute, il suffit de parcourir 200m après le col pour 30 août 10 - Pilon St Clément 2atteindre un parking. Remonter du parking au Col relève de l'exploit contorsionniste, car soit on longe, par un bas-côté bien trop étroit, la route où les voitures rejouent les 24 heures du Mans, soit en cherchant refuge derrière la glissière de sécurité, au risque ... de tomber, car le sol est incliné et herbeux. Ca commence bien !

 

Bonne nouvelle en revanche : entre les voitures qui n'en finissent pas d'accélérer et la poussière qui se glisse entre les tessons des canettes abandonnées là et brisées par leur triste destin, surgit un panneau. Deux panneaux même : le tout beau tout neuf installé par le Conseil Général, qui resplendit de ses éclatantes et presque arrogantes couleurs, et le tout vieux tout moche tout délavé en bois comme on n'en fait plus.

30 août 10 - Pilon St Clément 3Ne cherchez pas "Pilon St Clément" sur le panneau flambant neuf : seul la patine vermoulue vous permettra d'apprendre qu'il ne se trouve qu'à 40 minutes de marche - mais tout le monde sait que les distances temporelles sont trompeuses ! - et qu'il faut suivre les GR 40 et 9.

 

Avant de vous engager sur le chemin qui s'ouvre à votre droite, prenez des forces et de l'élan. Les premiers mètres sont trompeurs, presque plats, conduisant, entre autres, à une propriété. C'est là que les choses sérieuses commencent. Sur votre gauche. Une belle petite montée comme on les aime...

 

A partir de là, considérez que cela ne fait que monter. Logique, vu qu'il vous faut aller près de 300m plus haut que le Col.

Quelques petites centaines de mètres après le départ, un passage vous fait traîtreusement croire que ça devient plat, voire que ça descend... Fausse joie ! Ca remonte de plus belle un peu plus loin.

30 août 10 - Pilon St Clément 6

Nouveau panneau, nouvelle surprise : non, le beau chemin bien large et praticable qui 30 août 10 - Pilon St Clément 7continue droit devant n'est pas le bon.

Regardez bien à gauche... Si, si, c'est tout petit, c'est pentu, ça ressemble plus à un cours d'eau un peu à sec qu'à un sentier, et pourtant. C'est par là.

 

L'ascension est d'abord presque douce, puis s'accentue alors que l'eau, qui ruisselle de toutes parts, finit par imbiber le chemin. Même en plein été. Etonnant. Les traces de sabots de sangliers attestent d'ailleurs d'une intense vie animale.

 

Au bout de 1,3 km de marche seulement, depuis le point de départ, vous arrivez sur un presque plateau. A l'ombre des magnifiques pylones électriques qui supportent les lignes à haute tension  - seule ombre au beau tableau paysager qui ne va pas tarder à s'offrir à vous - se dresse l'ultime panneau : celui qui vous annonce que 500 m seulement vous séparent de l'objectif.

 

Cette dernière étape est une véritable promenade de santé : sol presque plat, vue 30 août 10 - Pilon St Clément 13de plus en plus dégagée, et non loin de là, la croix. De St Clément, je suppose.

 

Par temps de grand vent, l'endroit est balayé par un mistral qui ne rencontre que peu d'obstacles sur sa route. Car la vue est particulièrement dégagée : au Sud, les Iles d'or. Loin vers le Nord-Est, une crête rocheuse qui évoque la Sainte Victoire. Vers le Sud-Ouest, la pointe de l'antenne relais qui surplombe Notre-Dame des Anges. Et vers le Nord, des tas de collines et montagnes aux noms sans doute fort jolis mais que je ne connais pas encore. Et quelque part au milieu de tout cela, la Sainte Baume.

Bref, de quoi voir dans toutes les directions, entre mer et montagne. Le Var dans toute sa splendeur, en somme...

 

Le retour n'est pas beaucoup plus aisé que l'aller, car il faut que les genoux tiennent bon face à la rudesse de la pente.

 

Les 40 minutes nétaient pas du temps en l'air, et au final, même si la balade n'est pas très longue, elle offre à la fois un beau panorama et une petite épreuve sportive. L'utile et l'agréable, en somme. Ne reste plus, pour clore la sortie, qu'à aller découvrir un des nombreux domaines viticoles qui s'étendent en contrebas. Mais c'est une autre histoire...

 

Champi des bois.

 

30 août 10 - Pilon St Clément 11

Partager cet article

Repost 0

commentaires