Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 19:20

Les derniers jours d'un immortel - CouvertureJ'écoute souvent les conseils de mon libraire préféré - que je ne présente plus ... Bon, allez, si : Gilles, de Contrebandes ! Etonnant, non ? - et une fois encore j'ai bien fait : Les derniers jours d'un immortel est une excellente BD !

Bon, c'est bien beau de le dire, mais encore faut-il le prouver...

 

Elijah est un des sages de la police philosphique.

Doté d'une phénoménale mémoire d'immortel, il voyage aux quatre coins de la galaxie pour résoudre des enquêtes ou des litiges diplomatiques, fort nombreux dans cet univers où des milliers d'espèces et de peuples différents cohabitent.

Lorsque les dossiers en cours sont trop nombreux, il fait appel à un de ses échos, qui lui permet d'être dans deux endroits à la fois. Pour le meilleur et pour le pire...

Et, justement, voilà que ce pire semble se profiler, à travers une affaire nécessitant de plonger au coeur de la mémoire de deux civilisations...

 

Avec Les derniers jours..., Fabien VEHLMANN , signe une histoire qui, comme bien souvent dans le genre, plonge dans la "science-fiction" en apparence la plus débridée pour éffleurer des questions profondément humaines et, de fait, d'actualité.

Fort de sa formation et de son histoire, Elijah cherche les voies de l'objectivité la plus totale, afin de comprendre au mieux les étranges cultures qu'il découvre. Mais plus il s'ouvre à l'univers, plus il semble tourner le dos à son passé, sa mémoire, aux siens ...

 

Gwen de BONNEVAL offre son crayon légèrement charbonneux et parfois nuancé de lavis à ce conte philosophique. En développant une esthétique dépouillée, presque minimaliste, il dessine un univers évoquant les futurs graphiques imaginés dans les années 50 et 60 - certains coupes de cheveux y font d'ailleurs résolument penser !

Cette simplicité permet d'accepter avec naturel l'étrange brassage interplanétaire brossé en toile de fond, et les innovations technologiques improbables et pourtant évidentes.

 

Loin des débauches d'effets spéciaux et des intrigues alambiquées, les deux auteurs nous offrent un récit finalement très universaliste et d'une indémodable pertinence.

Plaisir simple, plaisir rare.

Tout sauf évident.

 

Champimages essentielles.

 

Les derniers jours d'un immortel - Extrait

Partager cet article

Repost 0

commentaires