Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 19:16

Ping-Pong - CouvertureMakoto Tsukimoto (dit Smile) et Yutaka Hoshino (dit Péko) sont deux lycéens.

Amis depuis l'enfance, ils s'adonnent au même sport : le tennis de table.

Tsukimoto, plutôt introverti, cache derrière ses lunettes une forme d'amicale résignation.

Hoshino, sous sa coupe au bol, affiche un caractère trempé et extraverti, volontiers provocateur.

Le championnat des lycéens approche...

 

Difficile d'éprouver un réel intérêt pour Ping Pong à la lecture de cette objective présentation : univers adolescent, monde du sport, compétition, amitié solidement ancrée... Tous les ingrédients du Shônen, le manga "pour les garçons adolescents", semblent réunis, savamment dosés pour captiver un public-cible bien circonscrit.

 

Ne partez toutefois pas, et prenez garde au nom de l'auteur : Taiyou MATSUMOTO. L'auteur de Amer Béton , longue et poignante histoire qui commençait à être traduite en France au moment de la publication japonaise de Ping Pong.

Un mangaka atypique, dont on retrouve ici certains travers, certes, mais surtout tout le talent.

 

Si le couple Smile-Péko n'est pas sans rappeler celui de Noiro et Blanko, les similitudes permettent d'en mieux distinguer les différences : bien sûr, l'un des deux est le héros protecteur de l'autre. Mais le temps a passé, et les garçonnets d'hier sont aujourd'hui au lycée.

Lentement, mais sûrement, les emblèmes évoluent, les mythes s'effondrent, les rôles s'échangent...

 

A ce simple mais juste ballet psychologique, MATSUMOTO fait correspondre, par son inimitable trait expressionniste, la danse des corps des joueurs de tennis de table. Mouvements suspendus, brusques accélérations, gestes brisés ou anatomiquement improbables, tension palpable jusqu'au bout des chaussures ou de la raquette, élégance des doigtés... On imagine les heures que l'auteur a passé à jouer ou à observer des matches.

Regards, mouvements infimes, crispations, réflexes ... composent la complexe mosaïque des duels athlétiques. Pour mieux souligner les forces, bien sûr, mais surtout les innombrables failles...

 

Témoignage sans doute fidèle de la dureté de l'environnement scolaire japonais, Ping Pong n'est pas qu'une énième variation sur le thème de l'accomplissement de soi par la pratique d'un sport au lycée. C'est un subtil équilibre entre des fragilités dansantes et un trait toujours à bout de souffle, un duel entre des hommes de faille, entre des images qui vacillent d'une case à l'autre entre réalisme académique et brouillage.

 

Comme un troublant écho à un monde en perte de repères...

 

Champimages du bout du monde.

 

Ping-Pong - Extrait

Partager cet article

Repost 0

commentaires