Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 23:26

The Island - Boîte Une fois n'est pas coutume, c'est avec un jeu de société que j'essaie de sortir ma petite Tanière de sa torpeur. Rah la la , c'est bien beau la vraie vie, mais ça ne remplit pas son internet, hein ?

 

The Island n'est pas à proprement parler ce que l'on pourrait appeler une nouveauté. Découvert l'été dernier (déjà !) lors de Ludipolis, ce petit jeu a toutes les qualités requises pour passer un bon moment ludique : rapide, simple, prenant, et générant de nombreuses interactions entre les joueurs. Que demander de plus ?

 

Soit une belle grande île centrale composée de 40 tuiles de trois catégories :

- les belles plages de sable blond, fines, offertes à la morsure des éléments

- les forêts, luxuriantes, d'altitude intermédiaire

- les hautes montagnes pentues à souhait, des abris sûrs tant que la fin de la partie n'est pas en approche.

 

Sur cette île aux teintes bigarrées dont la composition change d'une partie sur l'autre batifolent jusqu'à 40 aventuriers (10 par joueurs) qui, dans un premier temps, sont disposés un par case.

Leur objectif : atteindre les rivages stables des quatre petites îles latérales qui n'ont rien demandé à personne.

Comment remplir un tel objectif ? A chaque tour de jeu, un joueur peut procéder à 3 déplacements parmi les suivants :

- un déplacement terrestre

- un déplacement maritime en barque

- un déplacement maritime à la nage

 

Tout se passerait pour le mieux dans le meilleur des mondes si, ô cruelle The Island - Contenunature, deux phénomères climatico-zoologiques ne se conjugaient pas :

- la lente mais certaine destruction de l'île : chaque tour, un joueur immerge une partie de l'île (d'abord les plages, puis les forêts, et enfin les hautes montagnes)

- la présence de terribles prédateurs (serpents de mer, baleines, requins) qui rôdent et que chaque joueur, suite à un jet de dé, peut déplacer, pour la plus grande hantise des autres (ils peuvent s'en prendre aux barques ou aux nageurs).

 

La lutte est-elle vaine ?

Non, car il n'est pas nécessaire de sauver TOUS vos explorateurs : certains rapportent plus de points (4, 5 ou 6) que d'autres (1 ou 2). Charge à vous de vous souvenir de l'emplacement des pions les plus rentables (les valeurs sont indiquées... sous les pions !) pour tenter de les sauver.

De plus, chaque tuile hexagonale immergée est récupérée par celui qui l'a fait engloutir :

- bord vert, on la joue tout de suite (apparition de monstre marin, de barque...)

- bord rouge, on la garde pour plus tard (protection contre les requins, aide bienvenue des dauphins...)

 

Tout cela vous semble abscons et difficile ? Que nenni :  tentez une partie et quelques secondes vous suffiront à maîtriser le tout.

Le hasard y occupe une petite place suffisante (verso des tuiles retournées par les joueurs, résultat du dé pour déplacer les monstres marins) mais tout est dans le bluff, l'anticipation, la prise de risque...

 

Les parties sont courtes (entre 30 et 45 minutes), tendues (le mieux étant de pouvoir jouer à 4 joueurs !) et les mécanismes sont suffisamment simples pour être maîtrisés dès l'âge de 8 ans.

Que demander de plus ?

 

The Island vous attend...

 

Champi-ludi.


Partager cet article
Repost0

commentaires