Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 07:33
Entendu à l'instant à la radio :

"Les braqueurs maîtrisent la situation et le commerçant".

Le zeugma progresse, lentement mais sûrement...



Champi ravi
Repost 0
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 21:47
Repost 0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 17:01
Loin du sempiternel discours sur "la croissance" ressassé par les grands médias, un mot à peine plus long, à peine différent (en apparence), mais chargé d'un sens tout autre a fait son apparition : la décroissance.

Nouvelle utopie pour les uns, folie douce pour les autres, aberrations pour les papes de la Bourse, réelle philosophie de vie pour certains, la décroissance commence à faire son chemin dans les esprits.

En partenariat avec le Café Culture, je vous invite à une nouvelle BD-Conférence :

Samedi 21 mars
A 18h
Au Café Culture à Toulon

(Rue Paul Lendrin, le petit Cours Lafayette)

Autour de la BDécroissance

Comment les auteurs de BD abordent-ils ces problématiques, et comment le monde de la BD vit-il cette question ? Petit tour d'horizon...

N'oubliez pas de venir... à vélo !

Champi en pleine croissance.
Repost 0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 00:17

Comme un petit air de peplum !
Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 19:38
En attendant les beaux jours météorologiques, l'Association Equinoxe et la librairie Contrebandes vous proposent,

Samedi 21 février
A partir de 14h30

de participer à de nouveaux ateliers de BD ! Les beaux jours graphiques sont de retour !

Après les "strips au pochoir" (non, ce n'est ni une contrepèterie, encore que, ni une grossièreté !) d'octobre dernier, nous vous proposerons cette fois-ci de nouvelles expérimentations ... qui restent une surprise pour l'instant.
Non mais !

Si vous êtes curieux, venez, tout simplement !

Et pensez à vous inscrire auparavant auprès de la Librairie.

A samedi, donc,

Champimages en chantier.
Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 19:20
Un vrai globe-trotteur ce Guy DELISLE !

Souvenez-vous : Shenzen ! Pyongyang !

A présent : la Birmanie - ou le Myanmar, pour les intimes.
Encore une dictature (je sens les poils de mes amis sinophiles se dresser sur leur nuque !), et le choc de deux mondes.

A ma droite, donc, une "junte militaire", comme on dit, par essence dure, cruelle, autoritariste, asphyxiante, liberticide.
A ma gauche, un dessinateur qui, pour suivre sa femme - qui travaille pour MSF - découvre un pays soumis à des pluies torrentielles, une étrange modernisation, une oppression constante, et une gentillesse de chaque instant tapie au fond des coeurs birmans.

Reconverti en homme au foyer, il promène son jeune fils Louis, donne des cours de dessin d'animation à de jeunes auteurs locaux, s'adonne au bouddhisme, partage les bons et mauvais moment des ONG, et essaie, souvent en vain, de passer devant la maison où Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, est assignée à résidence.

D'un trait plutôt minimaliste mais toujours pertinent, Guy DELISLE nous fait vivre le choc des cultures à travers mille instantanés d'un quotidien où il trouve peu à peu sa place, entre balades en vélo, promenades avec poussette, excursions touristes et contrôles militaires.

Entre petits tracas et grandes crises de conscience, il nous livre une nouvelle fois un récit très vivant, très riche, parfois drôle - indispensable humour qui nous ouvre les portes de la survie ! - et toujours très humain.

A consommer sans modération.

Champimages nomades.


Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 19:17
Comp(o)te : pomme pomme pomme pomme (semi-contribution).

D(i)eux : Janus.

E(n)tre : ménager la chèvre et le chou (contribution).

Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 21:08
Quoi ? Qu'entends-je ?
Vous ne savez pas quoi faire samedi prochain, car, comme moi, vous n'en avez absolument, mais alors absolument rien à faire que ce soit la Saint Valentin ?

Parfait !

Vous pouvez donc venir retrouver notre petite Association Les Yeux dans les Jeux qui, pour la deuxième fois consécutive, s'associe au Café Culture !


Donc, notez bien :


Samedi 14 février
De 14h30 à 18h
Place aux jeux !
Au Café Culture
Rue Paul Landrin (le petit cours Lafayette)

Jeux d'extérieur (si le vent daigne se calmer !) et en tout cas d'intérieur, pour deux, trois, quatre joueurs, ou plus si affinité !

On compte sur vous !

Champi-ludi
Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 20:58
Rouge bonbon... A la fois doux, sucré, et brûlant. Lèvres et piment mêlés pour le meilleur et pour le pire.

L'inclassable Kiriko NANANAN, qui joue de la ligne pure comme du plein et du vide (usant de pages noires, très noires, ou d'images réduites à leur plus simple et essentielle expression), déroule en 18 actes le théâtre des sentiments.

L'amour, toujours, et sa cohorte de souffrance, de doutes, de joie, d'incompréhensions, d'irrationnel, d'enveloppant, de folie...

Autant de destin de filles et de femmes en proie à des hommes souvent trop absents ou de passage, et qui les usent peu à peu.
Ou qui leur apportent ces indispensables et dévorantes bouffées d'absolu.

La ligne est douce comme un corps aimé, les mots souvent durs comme un corps aimant.

"Quand on aime, qui que ce soit, quel que soit l'amour, ça ne peut pas être une erreur."

Quitte à en crever...

Champi doux amer




Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 23:40


L'Espagne nous a donné rendez-vous autour d'une bouteille...
Repost 0