Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 19:54





"Dans ce paysage de printemps,

il n'y a ni meilleur ni pire.


Les branches des fleurs

poussent naturellement.


Certaines sont longues,

certaines sont courtes".




Anonyme, cité par Cyril PEDROSA dans Trois Ombres





Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 00:04


Voilà une idée qu'elle est bonne : faire avancer la cause des bons jeux de mots en combattant les mauvais.


Ce sujet est au coeur de la BD de Monsieur le Chien, et vous pouvez lire tout ça par ici.


Champi dans l'action

Repost 0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 07:50

P(r)eau : à fleur d'enfance.


Pe(a)u : écorché.


P(e)u : qui a fait tout son possible, mais...

Repost 0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 07:34


Le reste est par ...
Repost 0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 00:09

P(l)eine : le coeur gros.


Ta(p)ie : cachée sous l'oreiller (contribution).


V(a)in : quoi que tu boives, tu n'oublieras jamais...



Repost 0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 10:18


Soyons fous.

Imaginons que, pour une fois, j'annonce un événement plus d'un jour à l'avance.

On croit rêver.

Et c'est pourtant le cas !


Donc, la librairie Bulle, que je n'ai pas encore le plaisir de connaître, et qui se trouve à La Seyne, organise une


journée dédicaces


samedi 20 décembre


L'occasion, notamment, de retrouver notre ami Johan, dont je ne dirais jamais assez tout le bien que j'en pense, je crois.

13 auteurs en tout y sont attendus. Le libraire craint que cela porte malheur. Faisons fi des superstitions en n'oubliant pas que ce nombre a plutôt porté chance aux auteurs de la série du même nom(bre).


Champi des bulles.

Repost 0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 09:45

(M)éprise : elle croyait tant l'aimer...


Ra(p)ide : mort subite.


S(a)igner : pacte diabolique / lettre d'adieu.



Repost 0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 18:24


"Chaque jour (...), Vollard  le libraire venait s'asseoir au chevet de la littérature. Elle respirait mal. Elle était brûlante. Mais elle respirait toujours."

Pierre PEJU, La petite chartreuse.
Repost 0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 23:31
C(r)oasser : Maître Crapaud, sur un arbre perché...

Mo(u)che : sa majesté des laides.

M(o)uette : peu rieuse.

Repost 0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 12:17
On en rêvait, il l'a fait.

Ben TEMPLESMITH, dont je n'arrête pas de vous dire tout le bien que j'en pense (d'ailleurs, si vous trouvez que j'en fais trop, n'hésitez pas à me le dire !), s'est lancé tout seul comme un grand dans la réalisation d'un comic book.

Scénario, dessin, tout ça.

Voilà donc WormWood (qui, sauf erreur de ma part, signifie... absinthe !!), un zombie en costard animé par un ver poly-oculé (si on veut) qui se promène dans les bas-fonds de la ville en compagnie de Mr. Pendule, son bras droit mécanique.

De bar borgne en affaires sordides, de monstre fongique en extra-terrestre destructeur, WormWood tisse allègrement (si ! si !) une série d'enquêtes pas sérieuses pour un sou mais très drôles - avec des dialogues décalés comme il se doit - servies par cet inimitable dessin photo-graphique qui donne aux corps des danseuses, aux cadavres ambulants, et aux monstres tentaculaires, un charme fou.

Les ombres de LOVECRAFT et de MIGNOLA ne sont jamais loin, arrangées à la sauce violente et comique qui caractérise les meilleurs comic books de ces dernières années.

A lire sans retenue, au moins au dixième degré.

Champi zombie


Repost 0