Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 09:02

Orientation

 

 

 

"Si le monde court à sa perte, espérons qu'il n'a pas le sens de l'orientation."

 

 

 

Vincent HAUDIQUET,

Mon boomerang s'appelle reviens.

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 10:40

Le dernier des Mohicans - CouvertureDepuis quelques années, la mode est aux adaptations littéraires en bande dessinée - et aux adaptations de bandes dessinées au cinéma, mais c'est une autre histoire...

Comme si le neuvième art avait besoin de la caution d'un de ses ancêtres pour acquérir de nouvelles lettres de noblesse !

 

A moins qu'il ne s'agisse, au contraire, d'un grand plan fomenté par les pontes de l'édition en petits caractères pour toucher un nouveau public et peut-être l'attirer vers les étals des librairies généralistes... Comme si deux mondes co-existaient hermétiquement : celui de la phrase et celui de la case.

Passons.

 

Toujours est-il qu'à côté du flot de platitudes que certains auteurs - pleins de bonne foi sans doute - adaptent à la virgule près, surnagent quelques bijoux.

Je vous avais déjà ici présenté le merveilleux  Long John Silver de Matthieu LAUFFRAY et Xavier DORISON, véritable appropriation de la prose stevensonienne.

 

Le dernier des Mohicans, "librement adapté" (c'est écrit sur la couverture) par CROMWELL, est à ranger dans cette illustre catégorie.

N'ayant pas (encore) lu le roman de James Fenimore COOPER, je ne saurais mesurer la distance qui sépare l'oeuvre romancée de l'oeuvre bande dessinée. Mais dès les premières images, c'est bien la force du dessin de CROMWELL qui jaillit : la matière, la matière, la matière... Jetée, sculptée, façonnée sur le papier, la peinture s'empâte, s'étire, s'altère sous les doigts de l'artiste improvisant avec génie. La brume brune des sous-bois du nouveau monde s'immisce donc partout dans et entre les cases, nimbant les personnages et les fragiles constructions de son inquiétant halo.

La nature avant tout, peuplée des regards durs et fiers des Indiens déchirés par la guerre que se livrent Français et Anglais (pour changer !).

Les alliances changent à la vitesse des rapides qui déchirent la forêt, et tomahawks et fusils ne connaissent plus le repos. Les uns réclament la vengeance, les autres la conquête, et l'amour que certains tenteraient d'instiller malgré tout ne pèse pas bien lourd face à la tourmente.

 

En suivant tour à tour quatorze personnages emblématiques, CROMWELL - secondé par CATMALOU - brosse ici une adaptation brute, sauvage, qui sublime l'histoire de COOPER en l'habillant d'un mélange de terre et d'écorce graphiques qui nous plonge au coeur de la nature et des instincts les plus indomptés.

 

Résolument rauque, le souffle de l'aventure qui soulève les pages sent l'humus, la nuit fraîche, et le sang des guerriers...

 

Champi des bois

 

Le dernier des Mohicans - Extrait

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 10:06

Vee Speers

 

Choc du paradoxe reçu lors de la visite du  Fotografiska de Stockholm : dans des pâles nuances délavées, des enfants posant avec froideur dans des postures résolument adultes, le visage empreint d'une terrible gravité aux relents de cataclysme...

Etrange Birthday Party qui distille un malaise teinté de Village des Damnés et de Sa Majesté des Mouches.

Quand le monde de l'enfance éclate soudain pour dévoiler ce qu'il est peut-être devenu : une antichambre glaciale du monde des adultes, une copie avant l'heure du théâtre grisâtre de nos existences figées.

 

Tragique anniversaire, en somme... immortalisé par  Vee SPEERS, dont le sobre et micromaliste site internet offre un silencieux aperçu.

Toutes les bougies semblent froides depuis bien longtemps, sur le gâteau au goût de cendre...

 

Champi en nuances de gris

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 09:39

Trois Instincts - CouvertureC'est toujours avec plaisir que je me plonge dans les oeuvres d'auteurs que je connais.

Alors quand cela fait plusieurs années que je côtoie cet auteur, et qu'en plus nous avons déjà travaillé ensemble à de nombreuses reprises (un peu pour de la création, beucoup pour de l'animation d'ateliers BD), cela me transporte d'autant plus.

 

Voici donc le premier album de  Julien PARRA, un des membres fondateurs de notre petite association Equinoxe. Album dont j'ai pu suivre la création de loin en loin, et que je tiens avec émotion entre mes mains aujourd'hui. Sans exagérer.

 

3 Instincts... Trois vies étranges et peut-être étrangères à trois moments d'une histoire peut-être commune.

Une enquête autour de cadavres retrouvés atrocement mutilés.

Une nuit sur les pas d'un adolescent en souffrance.

Une errance hallucinée dans les couloirs du métro.

En toile de fond, des mots, couchés sur le papier d'un recueil de poèmes, jetés avec une violente tristesse entre les pages d'un journal intime, ou rapidement griffonnés en une dédicace tremblante.

 

Difficile d'en écrire davantage sans dévoiler les secrets, les souffrances, les motivations plus ou moins conscientes de chacun des protagonistes. Le tout constituant une précise mécanique qui s'étend dans toutes les directions de l'espace et du temps.

 

Le trait et le découpage s'installent à mi-chemin entre l'Orient et l'Occident, et l'on y retrouve l'attachement de Julien pour le Japon : forme des visages, silhouettes, cadrages au plus près des corps, multiplication des cases pour accélérer ou au contraire distendre le temps...

Avec en prime un traitement de la couleur qui, tout en distinguant chaque histoire, leur confère un troublant air de famille.

 

La quatrième de couverture indique que 3 Instincts est réservé à un public averti.

Les voies du subconscient baignent en effet dans la fade rougeur du sang qui passe, fil rouge de ces trois existences vacillantes.

L'amertume du passé est un goût dont on ne peut se défaire...

 

Belle entrée dans le monde de l'édité.

Vivement un second opus.

 

Champimages ancrées au plus profond.

 

Trois Instincts - Extrait

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 09:13

Le temps de jouerJ'ai toujours eu beaucoup de mal à trouver des jeux pour enfants de qualité dans l'aire toulonnaise. Or, comme notre association ludique Les Yeux dans les Jeux en est friande - de jeux, pas d'enfants ! - je devais voyager vers le grand Ouest (Marseille) ou le grand Nord (Aix) pour trouver notre bonheur.

 

C'est alors que le hasard, qui aime bien faire les choses, parfois, s'est de nouveau invité à une de mes errances et m'a fait découvrir, au détour d'une ruelle hyéroise, le Temps de jouer.

 

Un petit espace pour les petits qui, les beaux jours, déborde - je parle bien de l'espace, n'est-ce pas ? - sur les pavés de la rue piétonne : boîtes à musiques, peluches, marionnettes de doigts... et les caractéristiques boîtes jaunes de la maison d'édition Haba.

 

Mon sang de joueur n'a fait qu'un tour, et me voilà englouti par la multitude multicolore tapissant sol, murs, et presque plafond. Une sorte de paradis-fouillis

 

Accueil chaleureux, conseils pertinents et jeux pour enfants par des éditeurs de qualité qui complètent parfaitement ce que l'on peut trouver à l'Atanière.

 

Les infos pratiques :

19 rue Massillon à Hyères (la ruelle qui monte d'une des portes médiévales jusqu'à la place sans nom où trône la Tour des Templiers).

04 94 35 67 37

 

Pas de site internet, ce qui vous obligera à aller directement y faire un petit tour, et donc de profiter de la vieille ville hyéroise, ce qui ne gâche rien.

A vous de jouer !

 

Champi ludi

Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 00:18

DSCF0810

Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 00:15

Inception - Affiche

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 10:43

DSCF0639

Repost 0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 15:24

Veuve-Poignet - CouvertureAprès mon long silence et les dernières images presque muettes, je me suis dit que la moindre des choses pour bel et bien marquer mon retour était de le faire avec un livre pour le moins atypique.

C'est à mon avis chose faite avec cet OLNI : Veuve-Poignet, comme la nommaient nos aïeuls.

Elle est ici prise en main, si j'ose dire, par Greg SHAW, un fou génial (pléonasme ?) que je n'avais pas encore l'honneur de connaître, et dont Du9 parle un peu ici.

 

Veuve-Poignet - Légende

Soit, donc, un activité sans doute vieille comme le monde, ou en tout cas comme l'humanité (voire une certaine forme d'animalité ?).

Passez-la par le filtre de l'humour abstrait et minimaliste, élaborez une légende pleine de promesses (voir ci-contre), et cela donne un recueil absolument délirant et, il faut bien l'avouer, hilarant.

 

Sous des titres évocateurs, poétiques, ou carrément angoissants, Greg SHAW a catalogué un certain nombre de situations... intimes pour notre plus grand plaisir : "Sénior", "Excès", "Mauvaise surprise", "Dr Jekyll & Mr Hyde"... autant de moments et de traits d'humour.

 

Je ne savais pas vraiment dans quelle catégorie le ranger, mais l'usage exclusif de petites cases - et uniquement cela ! - m'a fait opter pour "bandes dessinées".

 

Quant à l'éditeur, La 5e Couche, ça ne s'invente bien sûr pas...

 

Un incontournable à ne pas forcément mettre entre toutes les mains (sic), mais une vraie belle trouvaille.

Merci Contrebandes ! Une fois de plus !

 

Champi case à case

 

Veuve-Poignet - Extrait

Repost 0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 13:41

DSCF0454

Repost 0