Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 15:11

La fiancée du pirateComme j'ai déjà pu l'écrire sur le blog Artoulon , Toulon ne cesse de réserver des surprisesNathalie NOVI - Pinocchio au creux de ses rues.

 

Dernière découverte en date : une nouvelle galerie d'art spécialisée dans l'illustration jeunesse, La Fiancée du Pirate .

 

La galerie accueille actuellement une très belle exposition de  Nathalie NOVI : des pastels tout en douceur et en regards perdus dans le lointain, qui devraient plaire aux amateurs de Dixit.

 

En face de la galerie se trouve sa petite boutique, riche en gadgets, belles images et objets colorés. De quoi se faire plaisir après la visite.

 

A suivre de très près, pour les amateurs de belles images et de belles histoires que nous sommes...

 

Champillustration jeunesse

Repost 0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:45
Repost 0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 19:46

Le locataire chimériqueLa petite présentation que j'ai faite de la foisonnante oeuvre de Roland TOPOR m'a permis de découvrir certains de ses textes, dont Le locataire chimérique.

 

Paru en 1964, ce roman fait partie des oeuvres Panique (notez la majuscule !) de l'auteur.

En deux mots, Panique est un groupe/mouvement que TOPOR crée en 1962 avec  Fernando ARRABAL, Alejandro JODOROWSKY et Jacques STERNBERG. Placé sous l'égide du dieu Pan (comme son nom l'indique), Panique est difficilement définissable en peu de mot... Disons qu'il s'agit d'une sorte de bouillonnement souvent dérangeant, à contre-pied, et par essence ... difficilement définissable (sic). Je pense que vous me suivez...

 

Quelques mots sur Le locataire chimérique vous permettront peut-être d'avoir un meilleur aperçu de tout cela, même si le mieux, en tout logique, serait encore.. de le lire ! Sans parler du plaisir de plonger dans TOUTE l'oeuvre de TOPOR, même si une vie entière n'y suffirait pas...

 

Trelkovksy est en passe de perdre son appartement. Coup de chance, un de ses amis en connaît un autre (d'appartement) qui se libère. L'affaire est donc presque dans le sac.

Mais la concierge n'est pas commode. Trelkovsky sait arrondir les angles.

Mais M. Zy, le propriétaire, n'est pas commode. Il marchande. Trelkovsky ne se laisse pas faire.

Mais la précédente locataire a fortement marqué l'appartement. Trelkovsky joue les curieux.

Mais de l'appartement on peut voir les toilettes situés sur le palier de l'immeuble de l'autre côté de la cour. Et là, il s'y passe des choses plus qu'étranges...

 

Difficile d'en dire plus sans déflorer le roman.

L'inattendu et le bizarre sont au rendez-vous, à travers des voisins particulièrement hostiles aux bruits, d'étranges échos du passé, ou des comportements du héros que lui-même a bien du mal à comprendre...

 

Que se passe-t-il vraiment rue des Pyrénées ?

 

Pour la petite histoire, Roman POLANSKI a adapté ce roman en 1976, sous le titre Le Locataire. A voir peut-être...

 

Champimérique

 

 

 

Repost 0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:36

Alain GAUTHIER - Le train de la petite ceinture

 "Il est rarissime qu'une exposition soit annulée quelques jours à peine avant son ouverture. C'est ce qui est arrivé à "Pour adultes seulement", qui devait être présentée, à partir du 19 mai, à la Bibliothèque départementale de la Somme, à Amiens.

 

On aurait pu y voir, jusqu'au 19 juillet, une soixantaine de dessins, peintures et gravures - tous des originaux et la plupart inédits - réalisés par 26 artistes, connus pour leurs oeuvres destinées aux enfants, mais qui, cette fois, ont dessiné sur le thème de l'érotisme. Parmi les artistes, on trouve des pointures internationales comme Léo Kouper, Tomi Ungerer, André François, Jean Claverie, Nicole Claveloux, Alain Gauthier, Georges Lemoine...

 

Mais le sujet est délicat. On le doit à Janine Kotwica, agrégée de lettres, retraitée de l'éducation nationale et spécialiste de l'illustration pour la jeunesse et du dessin de presse. Son projet a été accepté, il y a plus d'un an, par Hervé Roberti, qui dirige la bibliothèque d'Amiens (ce dernier, partant à la retraite début septembre, n'a pas souhaité s'exprimer).

 

A la mi-février, une bonne partie des dessins sont montrés à David Andrieux, directeur du développement culturel au conseil général. Il était "enthousiaste", dit Janine Kotwica. Et pourtant, le 7 mai, cette dernière apprend par un mail signé David Andrieux que l'exposition ne se fera pas.

 

Car une quinzaine de jours avant l'exposition, demandant à voir les oeuvres de "Pour adultes seulement", le président du conseil général, Christian Manable (PS), s'affole et arrête tout. Deux oeuvres l'ont particulièrement choqué, dit-il : une peinture signée Alain Gauthier, que nous publions ici ; une gravure de Bruno Heitz, qui représente une femme nue à quatre pattes dans l'herbe posant pour un peintre assis sous un arbre, avec, sur sa planche à dessin, la tête de la Vache qui rit.

 

"Nous aurions dû réagir plus tôt. Il y a eu un dysfonctionnement interne, reconnaît Christian Manable. Mais ces deux oeuvres, au moins, heurtent mes valeurs de gauche. La modèle dans le pré donne une image dégradante de la femme, et celle qui a le sexe épilé est ambiguë par rapport à la représentation de l'enfance. Et puis des textes qui analysent les oeuvres sont également choquants." Il ajoute : "Je vais passer pour un facho, un pisse-vinaigre, un censeur, alors que ceux qui me connaissent savent que c'est absurde. Je ne vois aucun problème à ce que ces dessins et peintures figurent dans une galerie privée, mais pas dans un lieu du conseil général, avec de l'argent public."

Janine Kotwica n'en revient pas : "Je suis grand-mère, la toile de Gauthier figure dans mon salon, mes petits-enfants la voient tout le temps, et on me parle de pédophilie... C'est scandaleux, je ne vois aucune oeuvre qui pose problème. Surtout quand on sait ce que les enfants regardent à la télévision, sur des publicités !"


Elle était prête à retirer certaines oeuvres : "On ne me l'a même pas demandé. C'est un torpillage." Nous avons pu visualiser toutes les pièces retenues, figurant dans un catalogue prêt à être imprimé et qui ne le sera pas. De nombreux musées publics présentent des oeuvres bien plus osées.

 

Autre fait surprenant, cette bibliothèque d'Amiens n'est pas un lieu qui reçoit du public, encore moins des enfants. C'est une sorte de "grossiste" qui centralise des livres avant qu'ils ne soient déposés à la consultation dans des bibliobus et bibliothèques publiques. Mais Christian Manable note que l'exposition devait circuler comme outil pédagogique : "C'est inopportun pour les collégiens", dit-il. "Cette idée a été abandonnée", répond Janine Kotwica.

 

Ce projet est évalué à 10 000 euros (honoraires de Mme Kotwica, catalogue, affiche, cartes postales, promotion). C'est un rapport qualité-prix remarquable. C'était une aubaine pour un tel lieu d'accueillir cette exposition. C'est une belle opportunité pour un autre lieu, dans la Somme ou ailleurs, qui pourrait récupérer la mise."

 

Michel Guerrin
Article paru dans l'édition du 04/06/2010 du  Monde.fr
Repost 0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 19:52

LEFRED-THOURON - Marée noire et Israël

 

Tiré du Canard Enchaîné du 9 juin 2010

Repost 0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 19:52

13 juin 10 - Fleur retardataire 4

Repost 0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 17:27

Chut(e) : le silence de la feuille morte.

 

G(r)adins : attention à la marche !

 

Plan(t)e : "la feuille d'automne..."

 

Repost 0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:06

Festival BD La Seyne 2010En voilà de la brûlante actualité !

 

Samedi 12 et dimanche 13 juin 2010

(soit demain et après-demain, si, si, vous comptez bien !)

 

se tiendra le

 

2ième Festival de BD

de la Seyne sur Mer


dans le Parc de la Navale

(tout nouveau tout beau, en face du port).

 

Près de cinquante auteurs réunis durant deux jours, des stands de libraires et de bouquinistes... De quoi faire le plein de belles BD avant l'été !

 

Le site du festival est très complet, et nos amis de Contrebandes présentent plus en détail les auteurs qu'ils accueilleront.

 

Pour le plaisir des yeux et du rêve...

 

Champi en Seyne

Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 16:22

Ombre de la rue

 

Entrez dans l'image pour entrer dans ces ombres que nous finissons par ne plus voir mais qui hantent nos villes...

Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 16:01

La MolvanieAprès vous en avoir donné un petit aperçu l'autre jour, voici une présentation un peu plus complète de l'excellent guide de La Molvanie , "le pays que s'il existait pas, faudrait l'inventer".

Réalisé par les téméraires et sans doute sous hallucinogènes globe-trotteurs des guides de voyage Jetlag, cet indispensable ouvrage vous fera découvrir un pays "au carrefour de l'Europe de l'Est".

En Molvanie, en effet, tout semble fait pour charmer le touriste :

 

- le climat : "Imaginez une coquette propriété de montagne, sous la neige. Les vitres givrées étincelles à la lueur d'une belle flambée, qui réchauffe l'air glacé de la nuit : c'est l'été dans les Alpes molvaniennes."

 

- la géographie : "Bien sûr, la zone est morne, désolée, isolée, glaciale, dénudée du moindre charme. En contrepartie, l'aspect positif est que le tourisme ne s'y est guère implanté."

 

- l'histoire : "Cette ville frontière se pourvut rapidement de remparts contre une éventuelle attaque turque par le Sud. Mais les Turcs arrivèrent par l'Est, et le village fut rasé."

 

- la gastronomie : "Récemment ouvert, le Yankjees propose - ce sont ses termes - une cuisine hybrique "américano-molvanienne" tout à fait intéressante : on y dégustera de la pizza à la betterave, du hamburger de mulet et du soda à la ciboule. En raison de l'interprétation quelque peu littérale de la composition du "hot-dog", mieux vaut ne pas se risquer à y goûter."

 

...

 

Bien sûr, ces morceaux choisis ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan d'humour pince-sans-rire totalement absurde qui constitue l'essence de ce guide.

 

A lire sans modération avant de se jeter sur les deux autres ouvrages de la collection.

 

Enjoy !

 

Champi géographe

Repost 0