Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 23:26

LOTI - Dessins d'enfance"Tu cours, tu vogues, tu changes, tu te poses... te voilà parti comme un petit oiseau sur lequel jamais on ne peut mettre la main. Pauvre cher petit oiseau, capricieux, blasé, battu des vents, jouet des mirages, qui n'a pas vu encore où il fallait qu'il reposât sa tête fatiguée, son aile frémissante."

 

Lettre de sa soeur à Pierre LOTI, Aziyadé

(Illustration par Pierre LOTI enfant)

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 17:38

Le Tigre noir

 

Au milieu du mois d'avril 2010, plusieurs joueurs de l'équipe de France de football furent entendus par la justice dans le cadre d'une enquête pour proxénétisme. Représentants de l'élite nationale dans une activité consistant en l'affrontement de deux équipes de onze joueurs ayant pour tâche de pousser avec toutes les parties de leur corps à l'exception de leur main un ballon dans un espace délimité appelé "but", ils étaient soupçonnés d'avoir bénéficié des services d'une prostituée, mineure au moment des faits. Au-delà de l'anecdote, cette histoire permet au scientifique d'aujourd'hui de réfléchir au rapport entre deux pratiques dont les archives nous montrent qu'elles se sont souvent rencontrées au début du XXI°siècle : le football et la prostitution.

 

Une interprétation essentialiste - à laquelle on avait régulièrement recours à l'époque - consistait à rapprocher les deux activités du point de vue de la marchandisation des corps. Le raisonnement était le suivant : les meilleurs joueurs de l'activité intitulée football ayant pour habitude de se louer à ceux qui les rétribuaient le mieux, ils ne pouvaient que s'épanouir dans la fréquentation de femmes faisant de même. Convaincant du point de vue logique, cet argument n'aurait pas fonctionné si nos ancêtres avaient pu prendre avec leur objet la distance que nous a donnée l'Histoire : dans les années 2010, le football est loin d'être la seule profession à fonctionner sur le principe de la location au plus offrant, ce n'est donc pas là qu'il faut chercher son rapport privilégié à la prostitution.

 

De ce fait, l'interprétation sociologique est plus satisfaisante. Dans des civilisations occidentales où la formation de familles devenait plus tardive et plus précaire, la communauté des footballeurs se caractérisait par un fonctionnement anachronique. Incités à se marier très jeunes et à devenir pères très tôt par des employeurs qui voyaient là un facteur de stabilité censément bénéfique à la bonne pratique de leur activité, les foofballeurs connaissaient l'ennui domestique bien avant le reste de leurs contemporains. Favorisé par leur fort capital économique, leur absence récurrente de leur foyer et la fréquentation assidue de milieux interlopes, le recours à la prostitution offrait à ces jeunes hommes le moyen le plus pratique de vivre un ersatz ponctuel de leur condition générationnelle.

 

Mais l'interprétation scientifique est comme toujours la plus probante. C'est désormais établi : la pratique du football, excluant l'usage de la main, faisait grand cas du pied. Or, les recherches menées sur le cerveau humain ont montré depuis longtemps que les zones cérébrales réagissant aux stimulations effectuées sur les terminaisons nerveuses du pied étaient étonnamment proches des zones réagissant aux stimulations sexuelles. Ce que nos aïeux savaient confusément : Sigmund Freud, un gourou viennois du début du XX° siècle, lui avait par exemple conféré une signification phallique particulièrement frappante quand il se glissait dans une chaussure et on a pu trouver la trace d'un grand nombre de pratiques déviantes impliquant le pied, depuis les compressions d'orteils au Japon jusqu'au fétichisme du soulier dans toutes les sociétés où l'on en portait. Vérifiée par la science, l'intuition séculaire nous incite à penser le praticien du football en érotomane sans le savoir, obligé de recourir à des partenaires multiples et disponibles à l'envie pour satisfaire ses désirs au rythme de ses frappes de balle.

 

Xavier de la PORTE, Le Tigre.

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 17:30

Lèvres rouges"Lorsqu'elle se passait du rouge à lèvres, on aurait dit qu'elle enfermait un possible baiser entre parenthèses."

 

 

Ramòn GOMEZ DE LA SERNA, Greguerìas.

Repost 0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 10:54

TOPOR - Portrait

 

 

 

 

"Le nonsens est plus proche du réel que la raison, qui ne sert qu'à l'endurer."

 

 

Roland TOPOR

Repost 0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 09:06

Mammuth

Repost 0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 07:34

92 inventions inutiles et indispensablesAprès avoir sévi auprès des rongeurs à longues oreilles (souvenez-vous, c'était hier, ici !), Andy RILEY , chaînon manquant entre Gary LARSON  et, disons, pas mal de dessinateurs de presse anglo-saxons (comme ça ne je ne mouille pas et je ne montre pas que je ne suis pas spécialiste du sujet !), remet le couvert, toujours chez Chiflet & Cie, preuve qu'un éditeur de goût le reste jusqu'au bout.

 

De son trait faussement maladroit, RILEY nous fait profiter des idées tordues qui croissent dans son esprit sans doute peu tranquille.

Certains procédés développés par ses lapins suicidaires nous avaient donné un aperçu de ces improbables machines à la Vil Coyote (mais si, Bip-Bip et le Coyote, ça vous dit forcément quelque chose !), mais il semblerait qu'ici cette maladie de l'engrenage ou du petit gadget qui va changer la vie ait atteint le stage terminal : Sauna pour souris, Statue anti-pigeons, Doner kebab d'Halloween, Planche à chiots... Tout y passe, avec plus ou moins bon goût, et un humour plus ou moins efficace, mais le sourire est toujours au rendez-vous.

 

Surtout ne pas chercher à savoir où il va chercher tout ça, car la contamination n'est jamais loin. On peut d'ailleurs se demander à quel point RILEY n'a pas eu sa jeunesse bercée par certaines inventions de Gaston LAGAFFE, ou du plus récent - et digne descendant - Wallace.

Et même si aucun animal n'a été malmené pendant la réalisation, certaines pages sont à tenir à distance des âmes sensibles...

 

Champinutile et indispensable ?

 

92 inventions inutiles et indispensables - Extrait

Repost 0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 17:43

Atrocement lisse

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 08:32

13 avril 2010 - D'un âge à l'autre

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 08:25

SOULCIE - Disquettes

 

L'oeil de SOULCIE sur Télérama.fr

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 07:36

Hors-la-loi

Hors-la-loi évoque pour la première fois au cinéma les massacres de Sétif, perpétrés en Algérie par l'armée française en 1945, et reconnus récemment par les autorités. Pourtant, avant même d'avoir été visionné à Cannes, le dernier film du réalisateur d'Indigènes, Rachid BOUCHARED, suscite les réactions hostiles de l'extrême-droite, du député UMP Lionnel LUCA, et même d'Hubert FALCO, le secrétaire d'Etat aux anciens combattants.

 

La suite est à lire sur Télérama.fr

Repost 0