Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 16:47
La Grande Lessive 2010

Initiée par la plasticienne Joëlle GONTHIER, la Grande Lessive aura cette année lieu le jeudi 25 mars 2010.

A Toulon, cette installation artistique éphémère se déroulera devant la librairie Contrebandes 67 rue Alézard / 37 rue Paul Lendrin à partir de 13h.


Toute personne est invitée à accrocher sur des fils à linges tendus une réalisation plastique à deux dimensions de format A4 (dessins, peintures, collages, photomontages, photographies, poésie visuelle et/ou écrite etc…) à l’aide de pinces à linge, et à venir la décrocher en fin de journée.

Cette installation artistique est ouverte à tous : enfants, adultes, écoles, centres de formations, associations, curieux de tout bord…

Avec la participation des associations « Les boutons s’éclatent » et « Energie Slam ».

Renseignements :

Association Ecrit Plume :
06 10 40 25 61
combe.sylvie@wanadoo.fr

Librairie Contrebandes :
04 94 89 66 39
librairie@contrebandes.net
www.contrebandes.net
Repost 0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 16:43
Slam au féminin mars 2010

Dans le cadre du 12ième Printemps des poètes, l'Ecrit Plume et Energie Slam vous invitent à une

Scène Ouverte - Slam au féminin
Samedi 20 mars 2010
A partir de 14h
A la bibliothèque du Clos Saint Louis
à la Seyne sur Mer


A vous d'y faire fleurir les mots...
Repost 0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 11:23
Dixit - BoîteHonte sur moi... J'étais persuadé d'avoir déjà présenté ici le magnifique et poétique Dixit, et en fait pas du tout...

Donc vite, rattrapons ce retard et rachetons cette faute.
Dixit a reçu à juste titre l'As d'or au Festival International du Jeu à Cannes en 2009. Autant je n'ai pas toujours été d'accord avec certains prix, autant là, il faut bien avouer que c'était mérité.

Imaginez... un voyage au pays d'illustrations magnifiques. Nées des pinceaux enchantés de Marie CARDOUAT, elles offrent des paysages et des personnages qui invitent à la rêverie, nous emportent dès le premier battement de cils pour nous rappeler que les mondes sont multiples et n'attendent que nous.
Dixit - Contenu-copie-1
Jean-Louis ROUBIRA a alors saupoudré le tout d'une pincée de "jeu du dictionnaire", en quelque sorte. Chaque joueur a en mains X cartes (toutes les cartes présentant des illustrations différentes).
Un des joueurs choisit une des cartes, la pose face cachée au centre de l'espace de jeu, et déclare un mot/une expression/une phrase qu'il associe à cette image.

Les autres doivent alors trouver dans leurs cartes à eux une illustration qui pourrait correspondre au mot/expression/phrase donné(e), et la rajouter face cachée au centre de la table.

Lorsque tous les joueurs ont proposé une carte, le premier joueur mélange le tout, puis les retourne et les dispose en ligne.
En général, c'est à ce moment-là que tout le monde s'extasie devant la beauté des cartes (légitime), la pertinence des propositions (fréquent) ou au contraire le mystère nimbant certains choix (plus courant qu'on ne le pense... et pour bien des raisons).

Charge alors à chacun, sauf au premier joueur bien sûr, de voter secrètement pour la carte qu'il pense être la première proposée.
Quand tout le monde a voté, on révèle les votes, et l'on fait les compte...
Si tout le monde a trouvé la bonne carte : pas de chance pour le premier joueur, il ne marque aucun point car sa "définition" était trop évidente, trop exclusive. Tous les autres marquent par contre 2 points (et font donc avancer sur le petit plateau leur pion en bois en forme de lapin... Poétique et champêtre jusqu'au bout !)

Si certains joueurs ont trouvé la bonne carte, mais pas tous, là c'est le jackpot pour le premier jouer, qui encaisse 3 points. Proposition de règle optionnelle : attribuer 1 point à chaque joueur qui a fait le bon choix.
Toute personne qui a voté pour une autre carte proposée rapporte un point au joueur qui a mis cette carte-là en jeu.

Ensuite toutes les cartes sont défaussées, chacun en reçoit une nouvelle pour compléter sa main, et on change de premier joueur.

Un vrai régal pour les yeux et pour l'esprit, car il faut à la fois faire preuve d'imagination, mais aussi de finesse, pour proposer une "définition" à la fois large et précise ! Tout un art.
Et de beaux et poétiques moments en perspective...

Une extension de près de quatre-vingts cartes existe, permettant d'enrichir la soixantaine proposée dans la boîte de base.
Et, en prime, en achetant le jeu lors du Festival International du Jeu de Cannes, on avait droit à une carte "cadeau" de toute beauté.
Pour la découvrir, je ne peux que vous inviter à faire une partie avec moi...

Champi ludipoète

Dixit - Illustrations
Repost 0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 09:23
artisanat-palestinien.jpg
organisée par les Varois pour la Paix et le Justice en Méditerranée.

Samedi 13 mars
De 10h30 à 12h
Devant le Café Culture  Toulon.
Repost 0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 22:58
Rugby féminin

... ça va saigner sur les pelouses !!

Champi ah ah ah
Repost 0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 19:21
Ligue des gentlemen extraordinaires century tome 1 - couverAaaaaaaahhhhhhhhhhh ! Longue onomatopée de satisfaction !
La tant attendue "suite" de la Ligue des Gentlemen extraordinaires est enfin arrivée !

Je ne renouvellerai pas l'éloge déjà maintes et maintes fois fait du grand, de l'immense - et je ne parle pas de son physique d'effrayant colosse barbu ! -  Alan MOORE, que je considère comme un des meilleurs scénaristes de tous les temps.

J'en dirai peut-être un peu plus de Kevin O'NEILL,  dont le trait anguleux intriguant et de prime abord dérangeant s'impose au fil des pages comme le seul à même de rendre aussi subtilement et justement cet univers étrange et décalé.

Que les choses soient claires : du temps a passé depuis les exploits de la précédente équipe "extraordinaire", et on sent que l'amertume elle aussi en a profité pour s'installer.
Bien des personnages ont disparu (le dernier tome avait été des plus ... meurtriers !), d'autres, encore en devenir, ont pris leur place, et autour de l'incontournable Miss Murray se trame une nouvelle et titanesque intrigue.

Des visions d'apocalypse, les aléas de la vie d'une princesse indienne, des sociétés secrètes dans un Londres occulte que messire MOORE connaît comme sa poche (relisez From Hell si vous en doutez !), et le retour d'un léviathan... le tout teinté d'un hommage à Bertolt BRECHT, excusez du peu !
Autant d'ingrédients composant une délicieuse et mystérieuse histoire, à laquelle on pourrait reprocher de peut-être un peu trop traîner en longueur, mais ce serait nier son caractère d'introduction charpentée qui laisse présager un tome 2 de toute beauté.
Les précédentes aventures s'étant déroulées sous forme de diptyques, on peut espérer qu'il en sera de même, et que ce sera une nouvelle fois un coup de maître.

Je me demande ce que vous faites encore là à me lire au lieu de vous précipiter sur ce nouveau bijou de nos deux orfèvres anglais !

Champimages extraordinaires.

Ligue des gentlemen extraordinaires century tome 1 - extrai
Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 09:39
Aubrac sur MerImaginez un vaste plateau herbeux où paissent de paisibles et magnifiques bovins.
D'un côté, la montagne, belle à la Jean Ferrat, verte, à perte de vue.
De l'autre, l'immensité de la Méditerranée, belle à la Tino Rossi, mais là je m'égare un peu.

Et entre les deux, une ville née du mariage de la pierre et de l'eau (on ne la rebaptisa pas Port-la-Montagne pour rien !), où a accosté un petit restaurant adepte lui aussi du grand écart géographique : Aubrac sur Mer.

Ici, le bon manger et le bon boire sont une affaire de famille.
Aux fourneaux, monsieur fait mijoter aligot, viandes de l'Aubrac, et mille petites spécialités (comme le farçou au nom si chantant !), sans parler des fromages qui sont à tomber, dans le bon sens du terme.
A l'accueil, madame nous conduit dans une grande pièce cachée aux yeux de la rue, tranquille, où les banquettes brunes (en hommage au pelage des belles aubraciennes ?) font écho aux paysages reposants disposés sur les murs.
A la cave (sans mauvais jeu de mots !), le fils fait chanter des crus locaux "londoniens" (j'ai trouvé que l'adjectif donnait un petit côté exotique aux productions de ... La Londe !), notamment le domaine des Valentines dont les cuvées chantent comme le nom.

Ne reste plus qu'à s'attabler autour de mets toujours très fins, très riches (Aubrac sinon rien !) et particulièrement succulents.

Le seul risque, au bout du compte, serait de devenir accro...
En plus, le menu du midi permet, pour 19 € seulement, de faire le voyage Mer/Aubrac/Mer, mieux que la SNCF !

Où les trouver ?
Il suffit de descendre la rue d'Alger, dans le coeur de Toulon, et de s'arrêter sur la tranquille Place Gustave Lambert. Le mobilier vert anis face à la fontaine vous servira de point de repère.
Deux numéros de téléphone au cas où : 04 94 05 49 76 / 06 74 16 97 02.

Ils n'attendent plus que vous ...

Champi Miam
Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 09:09
Effet domino

A l'occasion d'un nouveau clip du groupe OK Go, Télérama.fr nous propose un petit florilège de ces étonnants dispositifs à effet domino : complexes machineries où les objets, après une unique impulsion humaine, enchaînent les déplacements et mouvements en défiant les lois de la logique, et en ouvrant les portes d'une poésie improbable et mécanique.

Plusieurs petits films sont donc à voir ici, pour retrouver notre âme d'enfant (soit, j'en conviens, je n'ai pas perdu la mienne !) et apprécier la magie tapie derrière toutes ces petites choses qui nous entourent...

Champi domino
Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 08:20
(M)ange : les nourritures célestes.

P(a)in : mon boulanger a pignon sur rue.

Pé(t)rir : pain final.
Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 07:20
Repost 0