Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 23:52

 DESSIN COUSU

 

La  Librairie Contrebandes organise une rencontre avec Polina PETROUCHINA et Gala MARINA

 

Samedi 12 mars

A partir de 14h30

 

Mère et fille sont les deux auteurs de Le Grand Amour , magnifique album qui sera dédicacé à la machine à coudre, s'il vous plaît.

 

Le vernissage de l'exposition/vente aura lieu à 18h30.

Les œuvres seront visibles jusqu'à la fin du mois.

 

Un tout petit aperçu ci-dessous, qui ne vaudra bien sûr jamais la réalité.

 

Champimages toutes douces

 

Dessin cousu 1

Dessin cousu 3

Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 07:03

Affiche 12 mars 2011 - Le repas des fauves

 

 

Le samedi 12 mars à 20h30,

salle Jean Moulin

à Ollioules,

La Compagnie du Moulin à Paroles  

présente au profit de

l'Association humanitaire SOURIRE :

"Le Repas des Fauves",

Une pièce de Vahe KATCHA

Sept personnes, des amis, se retrouvent réunies pour un  repas d’anniversaire pendant l’Occupation, dans une ville de province. Durant la fête, un attentat a lieu et deux officiers allemands sont abattus. Le capitaine de la gestapo, SS Kaubach, fait irruption dans la pièce et exige l’exécution de vingt otages si les coupables ne sont pas trouvés. Il demande aux invités de désigner eux-mêmes deux d’entre eux comme otages.                                                       

Alors ces gens, ces « amis » vont s’affronter et copieusement s’entre-dévorer, chacun refusant de  se porter volontaire. La tension ne va cesser de monter, où des moments d’espoir vont alterner avec des moments de folie jusqu’au dénouement final...


  

Entrée 10€, dont une partie reversée au profit de l'association Sourire.

Info et résa au 06.27.20.32.97 ou sur asso.sourire@hotmail.fr (www.myspace.com/assosourire)

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:21

Affiche 12 mars 2011 - Le Trésor des Drôles de Dames

Repost 0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 21:26

Les  Varois pour la Paix et la Justice en Méditerranée organisent une nouvelle fois les

 

RENCONTRES RIVES SUD

SAMEDI 27 NOVEMBRE 2010

Salle Couros (à la Valette)

A partir de 15h

 

Stands d'associations, expo photo (La Tunisie autrement), marché palestien (huile d'olive, savon, céramiques)

 

16h : Tunisie, au-delà de la carte postale

Projection d'un documentaire suivi d'un débat pulic avec Vincent GEISSER, chercheur à l'Institut de Recherches et d'Etudes sur le Monde Arabe et Musulman (affilié au CNRS).

 

19h30 : Buffet oriental

5€, réservation au 06 73 34 35 66 ou à denis-ecrins@wanadoo.fr

 

Rencontres Rives Sud 2010

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 17:01

Cinémas du Liban 2010En parallèle avec la manifestation marseillaise organisée par l' AFLAM, l'association  VPJM organise au cinéma le Rocher à La Garde

 

Les écrans du cinéma libanais

Samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010

 

Au programme :

 

Samedi 23 octobre - 15h

Beyrouth Fantôme

Ghassan Salhab

France/ Liban,1998, couleur, 35mm, 1h56

Avec Aouni Kawas, Darina El Joundi, Rabih Mroueh, Carole Abboud, Hassan Farhat

 

Le Liban, à la fin des années 80. Le conflit libanais semble s’éterniser. Après dix ans d'absence Khalil ressurgit à Beyrouth. Son retour sème l'émoi, le doute et la colère chez ses proches et ses compagnons de lutte, qui l’avaient cru mort.

 

Premier long-métrage de Ghassan Salhab, figure de proue de la nouvelle génération de cinéastes libanais, cette oeuvre s’est imposée pour ouvrir ce week-end que nous consacrons à ce cinéma.

 

Remarqué pour son écriture très originale, ce film mêle la fiction et le documentaire en donnant la parole aux comédiens, qui racontent de manière très personnelle leur jeunesse pendant la guerre.

Ghassan Salhab n’hésite pas à remuer la mémoire d’un passé douloureux  que beaucoup souhaiteraient enfouir.

 

Samedi 23 octobre - 17h30

Bosta

Liban, 2005, couleur, 35mm, 1h50

Avec Rodney El Hadad, Nadine Labaki, Nada Abou Farhat, Omar Rajeh, Bshara Atallah, Lilane Nmeri, Mounir Maleeb, Mahmoud Mabsout, Raya Meddine

 

Ce road-movie musical raconte l'histoire de sept vieux amis de classe, réunis après une séparation de quinze ans, pour reformer leur ancienne troupe de « dabké » et parcourir le Liban dans le but de présenter une forme techno de cette danse traditionnelle. Ils embarquent dans un vieux car d'école repeint pour un périple qui va les confronter à eux-mêmes et aux identités multiples du pays. 

 

Adoptant la forme musicale et un ton léger, Philippe Aractingi aborde des thèmes difficiles tels que la tolérance entre les religions, la relation au père, l'homosexualité et la position de la femme dans la société libanaise. 

 

Il y a plus de trente ans, un massacre à l’intérieur d’un bus (« bosta ») devait déclencher une guerre civile au Liban qui aller durer 17 ans. Véhiculant un message de renouveau et de réconciliation, Bosta sorti au Liban après la guerre de 2006, s‘est retrouvé en première place au box office local. Une première pour un film libanais !

 

Après Bosta, vers 19h30, une petite assiette sera servie pour 5 euros. Réservation conseillée (denis-ecrin@wanadoo.fr ou 06 73 34 35 66).

 

 

 

Samedi 23 octobre - 20h30

West Beyrouth 

Ziad Doueiri 

Belgique/France/Liban/Norvège, 1998, couleur, 35mm, 01h45min

Avec Rami Doueiri, Mohamad Chamas, Rola Al Amin, …

 

Beyrouth, le 13 avril 1975 : premier jour de la guerre civile. Tarek, Omar et May, de confessions différentes, vivent à Beyrouth-Ouest, partie musulmane de la ville. L’école fermée, les trois adolescents traînent dans leur quartier, filmant en super 8 le champ de bataille qu’est devenue la ville. Ils feignent, chacun à leur façon, d’ignorer le drame qui se joue sous leurs yeux. Débordant de joie de vivre et d’insouciance, les trois adolescents seront pourtant happés par l’engrenage de la violence.

 

Dimanche 24 octobre -17h30

 

Sous les bombes

Philippe Aractingi

France/Liban, 2008, couleur, 35mm, 1h30

Avec Nada Abou Farhat, Georges Khabbaz, Bshara Atallay

 

Zelna vit à Dubaï. En plein divorce, elle décide d'envoyer son fils Karim chez sa soeur, à Kherbet Selem, un petit village du Sud Liban, pour le protéger des disputes conjugales. Quelques jours plus tard, la guerre éclate. Folle d'angoisse, Zelna part aussitôt pour le Liban via la Turquie. Mais avec le blocus, elle n'arrive au port de Beyrouth que le jour du cessez-le-feu. Elle y rencontre Tony, le seul chauffeur de taxi qui accepte de la mener dans le Sud...

 

Très beau film. Tourné dans l’urgence pendant et après les bombardements de juillet 2006, mêlant fiction et documentaire, le film témoigne avec une très grande force mais avec finesse du désarroi d’un pays à nouveau dévasté. Ce film a représenté le Liban aux oscars de 2009.

Repost 0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 06:41

artisanat-palestinien.jpg

 

L'association Varois pour la Paix et la Justice en Méditerranée organise une

 

EXPO-VENTE DE SOLIDARITE

 

Samedi 9 octobre 2010

De 10h30 à 12h

Devant le Café Culture à Toulon

(Rue Paul Lendrin)

 

Parmi les produits que VPJM nous propose régulièrement : des céramiques, de l'huile d'olive, du savon... Nous comptons sur vous.

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 18:50

16 oct 10 - Soirée du conte - Toulon

 

 

A vos agendas !

J'annonce certains événements un peu en avance, certes, mais avec tout ce qui se passe à Toulon - on ne ricane pas, surtout... - il faut un minimum d'organisation si on veut profiter d'un maximum de choses !

 

Le Centre Social et Culturel du Centre Ancien organise donc

la 2ième soirée du Conte

le vendredi 16 octobre 2010

de 16h30 à 22h30

A la Maison de l'Enfance et des Arts

Place de la Visitation

(dans le centre ville de Toulon, entre le Cours Lafayette et les Remparts)

 

Organisée pour tous les publics, cette soirée sera animée par la  Compagnie Audigane et Jaso-M.

 

Comme indiqué sur la jolie silhouette de roulotte (une silhouotte ?), plus d'informations au 04 94 21 05 79.

 

Ils content (ah ah) sur vous...

 

Champ'il était une fois

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 17:02

3 oct 10 - Fêtes des arts - Revest - AfficheLe dimanche 3 octobre sera placé sous le signe des arts au Revest.

 

Au programme :

 

- toute la journée, des artistes exposeront leurs travaux au coeur du village : peintures, sculptures, céramiques, bijoux, carterie 3D...

 

- exposition de costumes depuis le XVIII°s.

 

- exposition sur la vie artistique revestoise depuis un siècle.

 

- initiation à la peinture acrylique avec le peinture Jean-Claude CURE.

 

- 10h : visite guidée du village avec montée dans la Tour médiévale. Rdv office du tourisme

 

- 14h-17h, ouverture du musée copte

 

- 14h30, balade au-dessus du village vers le pigeonnier

 

- 18h : concert gratuit dans l'église

 

D'autres activités sont également au programme.

 

Le tout est organisé par l'Association Couleurs Revestoises (06 66 97 78 68), que l'on peut contacter pour plus d'informations, concernant les animations et la restauration.

 

Champi d'art.

Repost 0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 11:28

Salon de la BD de Ventabren - 2010On ne le dira jamais assez, Eric CARTIER est un auteur de BD bien trop méconnu. A tort.

 

Cheville ouvrière des Editions Stakhano à la grande époque de l'underground méridional, il coule aujourd'hui une non retraite tout sauf paisible à   Ventabren.

 

Fort de ses nombreuses amitiés locales - il faut bien reconnaître qu'il est difficile de ne pas devenir son ami, une fois qu'on le connaît ! - il a donc rassemblé une joyeuse et talentueuse bande d'auteurs de BD pour le

 

Premier Salon de la BD de Ventabren

Le Samedi 18 septembre 2010

 

Au programme : dédicaces, ateliers, concours, expositions, animations de rues...

 

Parmi les auteurs invités: Jean-Louis MOURIER, Christophe ARLESTON, Bruno BESSADI, Richard DI MARTINO, Christophe ALLIEL, Thomas ALLART, Eric HENNINOT, Eddy VECCARO, Clément BALOUP, Christophe QUET. Et bien sûr Eric CARTIER !

 

A noter aussi, la présence de l'illustratrice jeunesse Sophie LETA, du collectif "Même pas mal", et de nos amis du fanzine Anachronique.

 

Quelques infos supplémentaires sont sur le site internet de la ville de Ventabren.

 

A vous de buller !

 

Champimages en balade.

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 19:56

Jaffa - La mécanique de l'orange

 

Où va Israël ?

Rencontre avec le réalisateur et pacifiste Israélien Eyal Sivan

aprés la projection de son dernier et passionnant documentaire

"Jaffa, la mécanique de l'orange"
Vendredi 17 septembre 18h à la FOL

 Avenue des Lices à Toulon (à coté du Conseil général)

La projection sera suivie d’une pause et d’un débat entre le public et Eyal SEVAN

Entrée gratuite.

Assiette dégustation orientale (4€) lors de la pause, à réserver au 06 73 34 35 66 ou par courriel denis-ecrins@wanadoo.fr

Quelques mots sur "Jaffa, la mécanique de l'orange" :
Presque partout dans le monde, le nom de Jaffa évoque les oranges.
Depuis la fin du XIXe siècle jusque dans les années 1970, cette ville palestinienne florissante a été le premier port exportateur d'oranges du monde.

Aujourd'hui encore, chaque caisse d'oranges exportée d'Israël porte ce nom. Et pourtant il n'y a plus un seul oranger à Jaffa, absorbée par Tel-Aviv.

La ville est devenue une marque. Que s'est-il passé entre-temps ?

L'Israélien Eyal Sivan, réalisateur de l'un des films incontournables sur le Proche-Orient, Route 181, sonde l'histoire extirpée de la mémoire de son pays et donne la parole à de nombreux interlocuteurs, palestiniens et israéliens, historiens, écrivains, chercheurs, ouvriers...

Leurs témoignages étonnants s'articulent autour de riches fonds d'archives, de photos, peintures, vidéo... Des premières photos de 1839 aux films de 1948, nous découvrons d'abord que, dans les années 1920, Arabes et Juifs cultivaient ensemble le fameux agrume. Jusqu'à ce que se mette en place le discours de la « terre arabe mal exploitée et peu fertile », et que l'orange, devenue monopole israélien en 1948, devienne le symbole du nouvel Etat. Un travail de mémoire remarquable.

Organisée par l’association « Varois pour la Paix et la Justice en Méditerranée »

Repost 0