Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 18:15
Je crois n'avoir encore jamais ici parlé de Joe G. PINELLI, un auteur de BD auquel je suis particulièrement attaché.

Il n'est certes pas la seul à l'origine de Trouille - adaptation par J-H HOPPEL du roman de Marc BEHM - mais des trois il est celui que je connais le mieux - ce qui n'est pas difficile, me direz-vous, vu que je ne connais pas du tout les autres.

Certes.

Mais j'ai la chance, depuis plusieurs années, lors du Festival BD de Solliès Ville, de pouvoir le côtoyer, que ce soit durant les ateliers qu'il co-anime, ou ensuite durant les trois jours du festival à proprement parler.

Il me sera difficile de parler de l'homme, dont je perçois surtout la sensibilité cachée derrière un humour très présent, parfois un peu trop "calembourgeois" (orginie belge oblige !) peut-être, mais toujours juste et bien senti. Le tout tapi derrière un air qui peut passer pour impressionnant - la coupe de cheveux y est pour beaucoup ! - mais qui cache bienveillance et intérêt pour l'autre.

Vous parler de son travail sera toutefois plus aisé.
Amoureux de la matière, du geste, il faut le voir saisir un pastel gras - son outil de prédilection - et en recouvrir peu à peu la feuille, dans un corps à corps tout en force et en douceur où la couleur et la peau ne font plus qu'une.

Lorsque la pâte colorée laisse un peu de place au trait, c'est souvent pour se faire tailler à la serpe, en angles douloureux comme sait l'etre la vie.
Une vie souvent en petits morceaux, d'ailleurs, chez les personnages qu'il anime - et Joe (justement !), le héros de Trouille, n'échappe pas à la règle.

Persuadé que la faucheuse est sur ses pas, il fuit depuis tout petit, d'un bout à l'autre des Etats-Unis, d'une nuit à une partie de cartes, d'une femme à un bout de trottoir...

Sans doute amateur de jazz - il a illustré le BD-CD In a blue hour pour les éditions Nocturne - Joe PINELLI déroule ses images comme une partition, avec des rythmes colorés, des alternances graphiques, des rappels formels qui confèrent à ses oeuvres une dimension résolument musicale.

A l'image de son "trait" toujours charnel, les histoires qu'il sert nous prennet aux tripes, les malaxent, et lentement les disloquent sous les coups d'un trop plein de réalité souvent trop triste.

Joe PINELLI est un artiste qu'il vous faut rencontrer. Profiter des salons de BD, profitez de Solliès-Ville si vous y passez l'an prochain, feuilletez ses livres dès que vous en trouvez, et laissez vous porter par la force de son talent et de ses images.

Vous ne vous en remettrez sans doute pas.

Champi dans la nuit dessinée...


Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 15:10
Que n'ai-je découvert plus tôt cette hilarante série dont j'avais pourtant, bien sûr (restons modeste...) entendu parler sous son précédent vocable (Durant les travaux, l'exposition continue), à savoir Les Histoires à Lunettes.

Cinquième opus tout aussi déjanté que ses prédécesseurs, Le Monde est flou, issu des esprits dérangés de CLARKE (un des pères de Mélusine) et de MIDAM (le créateur pixellisé de Kid Paddle), déroule en une quarantaine de gags en une planche un humour descendant en droite ligne de Gary LARSON et des innombrables chantres de l'absurdité et du comique de répétition qui sévissent de par le monde.

Explorateurs perdus, amnésique chronique, vieux couple sous tension, savants fous, naufragés... reviennent récurremment (et non pour récurer) décliner leur situation dans une large gamme humoristique.

Tout n'est bien sûr pas à sauter au plafond, mais les situations s'enchaînent avec rythme et inventitivé, et même si certaines chutes sont parfois convenues, elles ne sont pas toutes politiquement correctes, ce qui reste rare sous nos contrées.

En prime, l'opus s'achève par quelques pages pseudo-éditoriales à la gloire des auteurs, qui rappellent l'influence des Histoires à Lunettes sur la société contemporaine, sur le monde de la BD, et qui énumèrent les quelques stars pressenties pour leur adaptation cinématographique, de Gérard Depardieu à George Clooney. Du grand art.

Vite, courons chercher les 4 tomes précédents...

Champi à lunettes


Partager cet article
Repost0
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 17:49
Deux nouveautés dans l'encyclopédie en ligne des éditions Larousse : une biographie de Robert CRUMB, le père de la bande dessinée underground aux Etats-Unis - et plus largement dans le monde, rien que ça ! - et une de Osamu TEZUKA, qui a révolutionné les manga, rien que ça aussi.

Deux pointures, donc. Deux vies qui furent un plaisir à explorer !

Vivement la suite !

Champiographe.
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 07:00
... depuis le temps qu'il devait voir le jour ! (les premiers projets dateraient de 1979, soit 4 ans avant la mort de l'auteur).

Dans une architecture futuriste (oh le joli mot galvaudé !) et très inspirée par l'univers hergéen (encore heureux...), photos, planches et dessins originaux, objets, archives, se côtoient pour le meilleur ... et pour le sombre, comme le racontre Laurence LE SAUX, pour Télérama.

Je ne peux que vous indiquer à la suivre dans une visite guidée très éclairante au pays de la ligne "pas si claire"...

Champi du Plat Pays
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 06:34
Bon, je sais, ça fait presque une semaine que j'ai annoncé mon retour, et rien de rien.
Pas un mot, pas une image, à peine un petit coucou from outerspace.
Désolé.

Alors en attendant de pouvoir me lire davantage par ici, vous pouvez déjà aller me lire sur l'encyclopédie en ligne de Larousse, où deux nouveautés vous attendent !





A ma gauche, le grand HERMANN, et à ma droite le grand aussi (mais depuis moins longtemps) LARCENET.

Bonne lecture !






Champimages de BD
Partager cet article
Repost0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 09:44
En attendant d'atteindre les "sept d'un coup" du Vaillant Petit Tailleur, voici déjà deux nouveaux articles d'un coup pour l'encyclopédie en ligne des éditions Larousse : un très long sur René GOSCINNY (on pouvait difficilement faire plus court !) et un sur Astérix.

Comme toujours, bonne lecture, et votre avis m'intéresse !

Champi à tous vents.
Partager cet article
Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 23:04
Florence CESTAC, une des rares auteurEs reconnue dans le milieu de la BD, entre autres parce qu'elle a reçu Le Grand Prix d'Angoulême en 2000, et Jean TEULE, qui est souvent plus connu parce qu'il a fait de la télé, lui, ont fait partie de la grande époque des Editions Futuropolis (pas la nouvelle mouture, toute "design", mais l'ancienne, dont une petite histoire est racontée ici).

Ils ont récemment pris plumes et pinceaux pour se pencher sur la vie peu banale d'un homme et d'un auteur de BD peu banal lui aussi : Charlie SCHLINGO.

Malheureuse "patte folle" à cause de la polio, le pauvre Jean-Charles Ninduab, de son vrai nom, avance dans la vie entre douleurs et coups de gueule, humour délirant et bornes dépassées.

Sur sa route, il croise Paris, des paumés, Choron, d'autres paumés, Frank, Golo, toute l'équipe de Futuropolis, plein de paumés sympathiques, d'autres moins paumés et moins sympathiques, qui lui font avaler son infirmité à coups de poings avant qu'il ne le leur rende bien, devenu super musclé à force de marcher sur les mains...

Une vie pas ordinaire d'un gars pas ordinaire, accompagné par une inépuisable méchanceté (c'était le nom de son chien) et un vrai génie de l'ubuesque et du burlesque.

Auteur méconnu, justice lui est en partie rendue par deux de ses bons amis de l'époque.
La quatrième de couverture parle d'un "poète déglingué".
Pour une fois, les mots sont plutôt bien choisis.

Le titre a tout juste aussi, puisque Charlie SCHLINGO mourut trop tôt ... d'une chute.
Logique pour un comique.
Un clown triste.

Champi en noir et blanc.
Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 08:02
Ca y est, la collaboration est en route et bien huilée (même si j'ai souvent l'impression de livrer les notices en catastrophe et en dernière minute !), donc voici pour vos yeux ébahis quelques nouvelles biographies : Bob DE MOOR, Edgar P. JACOBS, François SCHUITEN et Benoît PEETERS.

Bonne lecture !

Champi qui se régale
Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 06:55
"Faites entrer l'accusé !"

Silence dans la salle.

"Monsieur, plusieurs témoins déclarent vous avoir vu vous approcher de la victime muni d'un couteau !
_ ...
_ Et de vous être acharné dessus à plusieurs reprise. Près de dix fois !
_...
_ Qu'avez-vous à dire pour votre défense ?
_ Je ... je ne sais pas ce qui m'a pris.
_ Enfin, dites-lui, répétez-lui ce que vous m'avez confié tout  à l'heure !
_ Ben ... Je ...
_ Allez-y, de toute façon, vous êtes déjà tellement marre barré que vous ne risquez pas grand chose.
_ Ben... En fait... C'est lui qui me l'a demandé. Pas en me parlant, hein, je ne suis pas fou, je sais que j'ai affaire à un livre, mais dès la première page, hop, il m'a aguiché pour me demander, après la première lecture, de prendre un objet tranchant.
_ Avec ou sans consentement, vous vous doutez qu'un bibliocide reste un bibliocide !
_ Mais il n'est pas mort ! Bien au contraire ! Après la première lecture, on sentait qu'il manquait quelque chose, que des à-côtés avaient été passés sous silence, que chaque personnage cachait quelque chose.
_ D'où le titre, votre honneur. Histoires cachées. Ca tombe sous le sens.
_ Alors, comme je voulais connaître les petits secrets, ben ... j'ai obtempéré, et ...
_ Ajoutons que les deux auteurs, Brigitte LUCIANI et Colonel MOUTARDE (Colonel MOUTARDE ! Un pseudonyme ! Voilà bien la preuve qu'elle a quelque chose à se reprocher !), ont réalisé cet ouvrage en cachant volontairement certaines pages ! Mon client n'avait donc pas le choix !
_ Et je voulais vraiment savoir ! Pourquoi ces sautes d'humeur ? Pourquoi ces regards en coin ? Bien sûr, une veilée funèbre en famille n'est jamais un moment agréable. Mais là, on sentait que l'atmosphère s'alourdissait pour d'autres raisons..."

Brouhaha dans la salle.
Dans le public, un exemplaire encore intact du livre incrimé circule. Il est feuilleté, manipulé, certains soulèvent les pages attachées pour essayer de les lire mais, à l'évidence, il manque quelque chose.

"Bien. Apparemment, cette affaire est plus complexe qu'il n'y paraissait au premier abord. Nous allons donc vous accorder la mise en liberté surveillée, le temps d'examiner de plus près cette étrange objet graphique. Mais vous serez assigné à résidence.
_ Votre honneur, pouvez-vous accorder une faveur à mon client ?
_ Dites toujours.
_ Permettez-lui de continuer à fréquenter les librairies, sinon il va devenir fou.
_ Accordé !"

Soupir de soulagement.

Alors allons-y sans tarder ...

Champimages cachées
Partager cet article
Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 18:36
Quel plaisir de pouvoir associer deux plaisirs ! (sic).
En l'occurrence celui des mathématiques (avec lesquelles je ne fus fâché qu'un temps, et depuis je leur ai tout pardonné) et celui de la bande dessinée.

Grand merci donc à Clémence GANDILLOT pour cet inattendu De l'origine des mathématiques, déniché au coeur de l'inimitable Halle St Pierre.

Dans un style extrêmement épuré, à base d'icônes et de formes (logiquement) géométriques, la jeune dessinatrice part de la question suivante : "Pourquoi les mathématiques ?" et, au bout de huit chapitres construits comme les belles démonstrations de notre enfance, conclut que "Si l'homme trouve les mathématiques compliquées, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même..."

CQFD.

Car sans homme, pas de mathématiques, et sans mathématiques, pas d'hommes non plus. Et la boucle est bouclée.

Avec humour et simplicité, Clémence GANDILLOT met en scène fonctions, vecteurs, et nombres complexes en une belle métaphore de la vie, d'un bout à l'autre.

Tout paraît soudain plus simple, ou en tout cas plus humain.
Donc plus complexe.

Enfin, vous m'avez compris.

A vos bouliers.

Champimagémathiques


Partager cet article
Repost0