Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 08:38
Le Braconnier de Dieu

"A mon avis, le Dieu de tes parents, c'est le Dieu Tout-Puissant, celui qu'on a inventé pour foutre la trouille aux gens ,une espèce d'adjudant du ciel, une sorte de flic qui ne veut pas qu'on fasse l'amour avec plaisir, et qui flanque du remords même dans le pinard. Mon Dieu à moi, à toi aussi, c'est un brave type qui a crée le monde mais qui a été dépassé par les événements. Un Dieu sans défense, et qui peut plus rien contre la guerre, la maladie, la mort et les méchants."

René FALLET, Le Braconnier de Dieu

Repost 0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 17:30

"Les idiots du village qui pensent que le bois doit respirer se trompent. Si vous voulez que le bois respire, fallait pas couper l'arbre."

Gilles PASQUI, charpentier.

Repost 0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 23:41

"Être, c'est être coincé."

CIORAN, Ecartèlement, 1979

Repost 0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 08:56

"Tout ce qu'on peut faire, c'est essayer de démolir [la télé]. Mais c'est comme la bagnole, il y a des trucs qu'on ne déboulonnera jamais... Donc, on peut avoir l'attitude d'un Boris VIAN : être d'un "pessimisme joyeux". Tout ce qui nous reste, c'est d'essayer de faire sourire."

CABU dans Dessinateurs de presse, Numa SADOUL, 2014

"Mon premier mouvement, quand je vois quelque chose de scandaleux, c'est de m'indigner ; mon second mouvement est de rire ; c'est plus difficile mais plus efficace."

Maurice MARECHAL, fondateur du Canard Enchaîné, 1914

Rire malgré tout
Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 14:32

Deux écriteaux vus côte à côte aujourd'hui en vitrine d'une maison de la presse :

"Je suis Charlie."

"Pas de Charlie."

Être ou ne pas être...

Où est Charlie ?
Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 22:58

"Scandaliser est un droit, être scandalisé un plaisir".

Pier Paolo PASOLINI

Ô, scandale...
Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 02:14

"La nation est une société unie par des illusions sur ses ancêtres et par la haine commune de ses voisins."

Dean William R. INGE (cité dans le Singe de Hartlepool)

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 11:26

Questions idiotes et pertinentes 

 

 

"A l'aune du QI un indien d'Amazonie serait classé débile mental - alors que les surdoués occidentaux seraient débiles si le QI comportait des épreuves d'orientation en forêt !"

 

Antonio FISCHETTI, Questions idiotes et pertinentes sur le genre humain.

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 16:04

"Une fois assuré le minimum vital, on peut se consacrer au maximum mortel."

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 11:32

AUDIARD - La nuit, le jour et toutes les autres nuits"Un type qui porte un brassard est toujours une ordure, sauf s'il est en deuil. Un type qui porte un béret basque est toujours une ordure, sauf s'il est basque. Et voilà que les ordures à brassard succédaient aux ordures à béret ! Ca recommençait bordel de merde ! Le premier patriote prenait la relève du dernier collabo ! Belote et rebelote ! Le maquisard ramassait sur le tapis encore poisseux le jeu du milicien et abattait les mêmes cartes douteuses. Déjà les anonymographes saturaient les services postaux : les concierges dénonçaient les faux juifs ; c'était reparti et bien !"

 

Michel AUDIARD, La nuit, le jour et toutes les autres nuits

Repost 0