Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 23:23

Ghost stories - BoîteUne des dernières fois où je vous ai parlé de jeux - et je me rends compte que ça fait déjà un certain temps !! -, j'avais mis à l'honneur un auteur et un type de jeu : Antoine BAUZA et le jeu coopératif (avec  Hana-Bi).

 

Revoilà ce duo gagnant avec Ghost Stories, jeu coopératif se déroulant dans une Asie fantastique...

 

Tout se passait bien dans ce petit village bien tranquille, jusqu'à ce qu'un démon, Wu-Feng, décide d'y lâcher ses troupes fantômatiques, avant-garde de sa venue prochaine.

Comment de faibles villageois pourraient-ils faire face à ces hordes d'outre-monde bien décidées à hanter leurs demeures et à préparer l'avènement du démon ?

Débarquèrent alors quatre moines taoïstes, de vives couleurs vêtus, prêts à en découdre avec le mal. Katanas au clair, pouvoirs mystiques prêts à agir, et bénéficiant du soutien de la population, ces quatre héros se dressèrent sur la route du mal.

Mais rude était leur tâche...

 

Ghost Stories est donc un jeu coopératif qui permet à 4 joueurs (on peut jouer à moins, on peut même jouer seul, mais c'est vraiment à quatre que c'est le mieux) d'essayer de protéger un village des assauts de hordes de fantômes puis de leur maître démoniaque.Qui dit coopératif dit victoire ensemble : en gros, soit tout le monde gagne, en mettant en fuite Wu-Feng, soit tout le monde perd. Pas de demi-mesure.

 

Chaque personnage dispose d'un certain nombre de points de Qi (les points de vie), d'un jeton Yin/Yang (qui permet d'utiliser le pouvoir d'une case de village en plus, ou de "déhanter" une case qui a été hantée), et d'un jeton Tao offrant un bonus en combat. Chaque personnage dispose également d'un pouvoir spécial, en fonction de sa couleur. Ce pouvoir se décline en deux versions, suivant la face du plateau coloré avec laquelle on décide de jouer. Vert peut relancer certains dés, ou avoir un dé bonus. Rouge peut avoir des déplacements supplémentaires. Bleu peut avoir des actions supplémentaires. Jaune peut affaiblir les fantômes.

 

Le village est représenté par 9 tuiles, disposées 3x3, qui correspondent à 9 lieux différents offrant chacun un effet Ghost stories - Contenuparticulier (récupérer des points de Q, tuer immédiatement des fantômes, récupérer une statuette de Bouddha, obtenir le soutien de moines en prière, profiter des poudres de l'alchimiste pour gagner de nouveaux jetons Tao, faire appel aux gardes pour faire reculer certains fantômes, déplacer un des fantômes, ressusciter un moine mort, déhanter une case qui a été hantée).

 

Bordant le village, quatre plaques, aux couleurs des personnages. C'est là que se positionnent les fantômes au fur et à mesure de leur arrivée.

 

Parlons-en, des fantômes : 55 en tout sont prêts à en découdre avec les villageois et les moines. 45 qui précèdent WuFeng, et 10 qui le suivent. Charge aux joueurs de tenir bon pendant les 45 premiers, puis de défaire Wu-Feng avant que les 10 derniers ne soient apparus. Véritable défi.

Chaque fantôme est caractéristé par une couleur (bleu, rouge, vert, jaune, noir), une puissance (de 1 à 4), et peut avoir de 0 à 3 pouvoirs : pouvoir d'arrivée en jeu, pouvoir de maintien en jeu, pouvoir en cas de bannissement. Rares sont les effets positifs, même si une victoire contre un fantôme rapporte en général un petit bénéfice - point de Qi, jeton Tao, jeton Yin/Yang : que de l'indispensable !!

 

Dernier élément mystérieux que vous pouvez voir sur l'illustration : le dé noir. Le dé de malédiction. Dans certaines circonstances - arrivée, maintien, bannissement d'un fantôme - un joueur doit jeter ce dé et en appliquer le résulat : perte d'un point de Qi, des jetons Tao, apparition d'un fantôme, corruption d'une case du village. A eviter, donc !

 

Voyons comment se déroule un tour de jeu :

 

- le joueur dont c'est le tour regarde si sa plaque est pleine ou pas.

          * Si elle est pleine, il perd un point de Qi : trop de fantômes sont rassemblés en ce point du village, il faut en payer les conséquences.

          * Sinon, il doit piocher une nouveau fantôme, et le placer sur une plaque en fonction de sa couleur (bleu sur le bleu, rouge sur le rouge, etc...). Seule exception : les fantômes noirs se placent forcément sur la plaque de celui qui a pioché. Si une plaque est pleine et ne peut accueillir le fantôme qui vient d'être pioché, ce dernier est posé où il y a de la place...

 

- ensuite, il peut déplacer sont personnage sur une case voisine (orthogonalement ou en diagonale)

 

- il doit alors choisir une action parmi les deux suivantes :

          * utiliser l'action de la case village sur laquelle il se trouve.

          * attaquer le ou les fantômes se trouvant sur les emplacements en vis-à-vis (en gros, si le pion est sur la case centrale du village, il ne peut attaquer personne).

 

- le combat est simple : chaque fantôme a une puissance de 1 à 4. Le joueur lance 3 dés, et doit obtenir au moins autant de points de couleur que la puissance du fantôme. Sachant que les 6 faces d'un dé offrent les 5 couleurs de fantômes plus une face blanche, une face bonus. Comment détruit-on un fantôme de puissance 4 avec 3 dés ? En utilisant les jeton Tao de la couleur correspondante, qui peuvent venir en complément du résultat du jet de dé.

 

Au fait, certains fantômes sont des hanteurs - ce sont eux qui peuvent hanter les cases du village - mais le mieux sera que vous les découvriez par vous-même lors de votre prochaine partie !!

 

Difficile de rentrer davantage dans les détails sans pouvoir vous montrer plus précisément le matériel. Mais croyez-moi : Ghost Stories est un très bon jeu. Un jeu tendu à l'issue toujours incertaine : la victoire n'est jamais facile, même en mode "Débutant" (je ne vous cache pas que je n'ai pas encore osé tenter la version "Enfer", qui porte apparemment bien son nom !!).

Les joueurs sont en permanence obligés de réfléchir ensemble à la meilleur utilisation possible des pouvoirs et des éléments disponibles en fonction des situations.

Les fantômes sont nombreux, il y a différents Wu-Feng (différents "avatars", en fait...), donc les parties ne se ressemblent pas.

Un petit système de comptage des points en fin de partie peut permettre d'estimer le niveau de la victoire obtenue...

 

Si l'exposé des règles peut paraître complexe, quelques tours de jeu suffisent pour prendre en main les mécanismes de base de Ghost Stories. Le développement de LA stratégie gagnante prendra par contre beaucoup plus de temps, et pas sûr qu'il y ait vraiment une stratégie gagnante d'ailleurs...

Visuellement réussi, techniquement riche, voilà un jeu qui permet, en une heure, de vraiment chercher à optimiser pouvoirs et situations. Très plaisant. En général, on cherche à faire au moins deux parties d'affilée !

 

Des volontaires ?

 

Champi Ludi

 

(Vous pouvez venir le tester lors d'une de nos animations avec Les Yeux dans les Jeux !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lunch 04/10/2011 17:56



Tu peux foncer tête baissée sur L'encre du passé. C'est un superbe album.



Champi 06/10/2011 16:00



J'y fonce dès que possible. Merci du conseil ^^



Lunch 02/10/2011 20:52



Grâce à toi je fais enfin le rapprochement. Je savais pas que l'auteur de l'encre du Passé était aussi celui de jeux comme 7Wonders...



Champi 04/10/2011 17:52



De rien !


Il faudrait d'ailleurs que je lise un peu ce qu'il a fait, ce brave homme aux multiples facettes !! ;)