Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Tanière du Champi
  • : La Tanière du Champi se veut un lieu où l'on se sent bien pour lire (surtout des BD !), discuter, jouer... Au gré des humeurs, lectures, heures de jeu, j'essaierai de vous faire découvrir tout ce qui se cache sur les étagères poussiéreuses de ce petit mo
  • Contact

Cases dans le vent

Vous n'êtes pas sans savoir que, depuis quelques mois, je rédige des biographies d'auteurs de BD pour des l'encyclopédie en ligne des Editions Larousse.

Afin de vous permettre de retrouver plus rapidement l'ensemble de mes contributions, je vais essayer de les lister ici dans l'ordre de leur parution.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me laisser vos avis !

Champi à tout vent

David B. - Edgar .P. JACOBS - Bob de MOOR - Benoît PEETERS - François SCHUITEN - René GOSCINNY - Astérix - Manu LARCENET - HERMANN - Robert CRUMB - Osamu TEZUKA  - Jean-Pierre GIBRAT -





Contacts

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 23:16
31 Janv 10 - St Max - Basilique 3
Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 23:03
Monsieur-Talbot-archiviste-de-BD---Bandeau.jpg

Monsieur Talbot archiviste de BD

Une planche qui en dit trop peu par sa taille, et qui nécessite de suivre ce lien pour en savoir plus.

Merci à la Cité de la BD d'Angoulême de nous faire découvrir ce méconnu métier !

Champimages précieuses
Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 22:54
RUBENS - BacchusPour la XVIII° année consécutive, le dieu du vin et de la fête - sans parler de son visage souterrain et occulte teinté de folie et de mystères... - s'invite à Toulon.

Bacchus, la bien nommée fête, se déroulera les 26, 27 et 28 mars prochains.

Comme tous les ans, la bonne chère et le bon vin seront à l'honneur, à travers des dizaines de stands proposant des produits locaux ou plus exotiques (venus parfois de la lointaine Bourgogne, c'est dire !).

La formule est rodée et a également fait ses preuves ailleurs : contre monnaie sonnante et trébuchante (à moins de bénéficier des invitations dont les exposants abreuvent leurs plus fidèles clients... dont je fais depuis peu partie ! Hips !), un verre gravé, s'il vous plaît, vous est remis, et en avant les dégustations !

L'arc-en-ciel s'invite dans votre main puis votre palais pour vous transporter au paradis des gourmets...

Que demander de plus ? Que l'abus de bons mets ne nous fasse pas ressembler au Bacchus que RUBENS nous offre ci-dessus, et dont l'embonpoint (doux euphémisme) ne répond plus aux canons esthétiques.

A l'heure actuelle en tout cas...

Alors à la vôtre !

Champ'hips !


Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 08:03
CuvervilleEh non, désolé, je ne vais pas vous parler (tout au moins pas aujourd'hui) de l'excellent journal Cuverville, qui offre un autre regard sur l'actualité toulonnaise et varoise.

Je ne vais pas non plus vous proposer un historique de cette statue du Génie de la Navigation, surnommé par certains, pour de nombreuses raisons, "Mr de Cuverville".

Non, j'utilise cet emblème local pour vous parler d'un nouveau petit blog qui vient de sortir de mon esprit déjà fort encombré : artoulon. Après avoir écumé le net, j'ai constaté qu'apparemment aucun site ne proposait à la fois une vue générale des expositions toulonnaises et une petite histoire de ces lieux d'art.
J'en ai donc entrepris un recensement - encore en cours - et une compilation sur un blog, avec tentative de mise à jour très régulière, et mise en réseau de tous ces lieux-là.
Vaste chantier, certes, mais quand on aime !
Donc je compte sur vous pour y jeter un oeil et me faire part des erreurs et oublis que vos yeux perçants et implacables ne manqueront pas d'y trouver.

Bon voyage au pays de formes !

Champiperactif !
Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:01
27 Fév 10 - Nuages levants 3
Repost 0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:13
Festival internatonal des jeux Cannes 2010L'époque est décidément aux chronomobies (ne cherchez pas, je crois que je viens d'inventer ce mot. J'espère qu'il est assez compréhensible malgré tout !).
Après Janvier dans les étoiles, c'est au tour du Festival international des jeux de Cannes de faire trois petits sauts sur le calendrier pour passer de la mi-février au mois de mars. Il n'a donc cette année pas lieu en même temps que le semi-marathon de la célèbre ville littoralo-cinéphile, mais j'avoue que ça ne m'émeut que fort peu.

Pour la ixième année, donc - j'invite tout le monde à trouver le numéro de l'édition sur l'affiche. Soit ma vue chute de plus en plus, soit l'affiche est mal faite, soit le numéro a bel et bien disparu .. - les jeux en tous genres s'invitent au Palais des Festivals, comme des stars reconnues qu'ils devraient être depuis longtemps.

Détailler ici l'ensemble des animations proposées serait fastidieux et forcément lacunaire.
Imaginez simplement des jeux des jeux des jeux... Absolument partout et sous toutes leurs formes : de l'espace jeux de construction pour les tous petits au tournoi de jeux de rôles et de jeux de figurines, en passant par le laboratoire des mathématiciens fous (je les appelle comme ça par respect et non par moquerie, que les choses soient claires !), le championnat de carom, celui de scrabble ou de bridge, l'espace jeux vidéo, jeux de stratégie... Bon, bon, j'avais dit que je n'en ferai pas la liste, donc je cesse.
Petits, moyens, grands éditeurs, prototypes, vénérables classiques, tout, tout, tout, vous saurez tout sur le ludi, comme chantait l'autre.
En plus, c'est gratuit.
En plus, c'est immense.
En plus, les jeux sont tous (ou presque) en accès libre.
En plus, des tas de gens, la plupart du temps avenants - ce qui n'est pas toujours une évidence ! - sont là pour expliquer les règles.
Que du bonheur.

Que demander de plus ?

Davantage de temps pour y aller.
Mais ne boudons pas notre plaisir tout de même.

En route !

Champi ludi.
Repost 0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:11
26 Fév 10 - Nuages matinaux 2
Repost 0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 06:58
Janvier dans les étoiles 2010Non, on ne ricane pas.
Non, je ne suis pas responsable du fait de vous parler de Janvier dans les étoiles en ... février.

Regardez bien les dates indiquées sur l'affiche.
...
Donc, puisque tout arrive, même le plus improbable, lorsqu'on parle de cirque, voici le premier chamboulement chronologique de l'histoire.
Donc, pour 2010, Janvier dans les étoiles aura lieu... en février et en mars !

Une fois passés les sourires, l'étonnement, voire les moqueries, je ne peux que vous inviter à aller voir leur programmation, qui cette année encore est des plus alléchantes : du rêve, de la magie, des performances physiques, artistiques, humaines... Bref, un nouveau voyage dans les étoiles, comme promis.
Et ça marche à chaque fois.
Entre le sable de la piste et les longs tissus cascadant du plafond, entre la musique enveloppante et envoûtante et le ballet des objets volants plus ou moins identifiés, et surtout grâce à la grâce de ces artistes inclassables, les étoiles pleuvent dans nos yeux pour mieux nous transporter à leurs côtés.

Toutes les formes pour tous les publics se donnent une nouvelle fois rendez-vous à la Seyne sur Mer, en une caravane bariolée de numéros inattendus et toujours enchanteurs.

Ne pas en profiter, c'est perdre une nouvelle - et rare - occasion de passer "de l'autre côté", comme l'aurait dit Alice.

Bon voyage.

Champi stellaire
Repost 0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 22:39
Leipzig 19"Webdocumentaire

20 ans après la chute du mur de Berlin...

10 histoires de murs en friche dans les pays de l'Union européenne qui appartenaient au bloc de l'Est.

10 villes privilégiées par les anciens régimes et qui ont chuté avec le mur. Certaines ont déjà bien pansé leurs plaies, d'autres non.

Des récits d'hommes et de femmes loin du mur...

Voyage en roues libres pour franchir les murs derrière le rideau de rouille, 11000 km en camping-car.

Défrichages en textes, photos et musique: Leipzig, Daugavpils, Sillamae, Visaginas, Wlodawa, Ostrava, Kosice, Miskolc, Campulung, Pernik.Leipzig 15

Défrichages sonores de la mémoire d'Européens de l'Est qui ont vécu et travaillé dans et près de ces usines ou bâtiments publics aujourd'hui à l'abandon.
"

 

La suite est ici.

 

Un étonnant voyage en sons et en images au milieu de paysages fantomatiques, portails vers d'incroyables mondes parallèles... qui sont bel et bien ancrés à quelques encablures seulement de nos chez nous.

 

Verre brisée, poutres rouillées, sols jonchés de vies éparpillées, temps suspendu...

 

Troublant remue-mémoire.

 

D'inévitables impressions de "clichés", parfois (sans mauvais jeu de mots), mais de quoi découvrir la face pas toujours visible de nos voisins.

Tout en sachant que, si nous cherchons bien, nous devons pouvoir faire les mêmes découvertes aux quatre coins de notre hexagone.

Non mais...

 

Champi entre deux mondes.

Repost 0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 21:59
tarte a la confiture(Attention ! Comme vous aviez dû vous en douter, cette photo est totalement non contractuelle ! Car je n'ai pas eu le loisir de garder un souvenir photographique de la tarte bien plus artisanale qui est née entre mes doigts enfarinés !).

Entamons un nouveau voyage culinaire, peut-être moins exotique que d'ordinaire, encore que ... (promis, ceci n'est pas une pique contre nos amis du Bas et du Haut Rhin - de biens jolis noms de départements...) pour aller vers les vertes (et froides !) contrées avoisinant la frontière franco-allemande.

Voici donc une recette pour sans aucun doute passer l'hiver indemne, ou tenir en cas de course marathonienne : une bonne tarte à la confiture ! Façon alsacienne, donc.

Je vous livre les proportions telles que je les ai trouvées sur marmiton.org (je sais, rien de très original), mais je vous fais part de quelques propositions d'ajustements.

Alors mélangez 180g de beurre mou (attention, si vous le faites trop fondre, ça vous donnera une pâte un peu trop collante, donc difficile à travailler ! Je sais de quoi je parle...) avec 120g de sucre en poudre jusqu'à obtenir une sorte de crème. Je pense qu'on peut préparer la pâte avec un peu moins de beurre, en fait...

Ajoutez-y un oeuf et 1/2 cuiller à café de cannelle.

Ajoutez alors 180g de farine et 180g d'amandes en poudre. Comme pour le beurre, je crois qu'on peut réduire un peu la quantité de poudre d'amandes.

Une fois que vous avez une belle boule de pâte (j'espère que vous apprécierez la difficulté à la travailler correctement, car elle conjugue étrangement un aspect collant et une forte densité. Le bonheur !), laissez-la reposer au réfrigérateur duant 30 min.

Sortez-là ensuite 10 min à température ambiante, le temps de laisser le four préchauffer à 200°C (thermostat 6-7).

Utiliser 3/4 de la pâte pour garnir le fond d'un moule (à tarte, CQFD).
Recouvrez-en ensuite le fond d'une bonne couche de confiture (la recette suggère 250g, mais là, c'est vraiment en fonction du goût de chacun !).

Avec le 1/4 de pâte restant, faites de jolies petites bandes que vous allez entrecroiser sur la confiture. Exercice d'autant plus périlleux si votre pâte est toujours un peu collante, mais en cuisine, il faut apprécier les défis !

Si vous le souhaitez, mais c'est accessoire, vous pouvez badigeonner le tout de jaune d'oeuf, pour que ça dore bien.

Ensuite, 40 min au four, et le tour est joué !
La pâte est fondante, et le tout sucré à souhait.
Ce n'est pas peu de le dire...

Bon appétit !

Champi-miam
Repost 0